Références littéraires et figures de style, vers...

Discutons de l'oeuvre: Tout sur nos héros, leurs aventures, les références, l'écriture...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Avatar du membre
masbou
Auteur
Messages : 94
Enregistré le : 01 nov. 2007, 19:42

Message par masbou »

bien le bonjour hercule ! ton sens de l'observation n'ayant, semble t'il ,aucunes limites, reléve donc le défi suivant ( toi ou l'un de tes camarades du forum d'ailleur)! trouve donc la contrepèterie bilingue qui se cache dans le tome sept ! Top! c'est parti!

Avatar du membre
hsdcdb
Messages : 804
Enregistré le : 24 sept. 2007, 22:51

Message par hsdcdb »

masbou a écrit :bien le bonjour hercule ! ton sens de l'observation n'ayant, semble t'il ,aucunes limites, reléve donc le défi suivant ( toi ou l'un de tes camarades du forum d'ailleur)! trouve donc la contrepèterie bilingue qui se cache dans le tome sept ! Top! c'est parti!
Bonjour Masbou,

Merci du compliment.

Défi lu et relevé ce dimanche 17 février, 20 h 16 , heure locale, soit lundi 18 février 1 h 16, heure de Paris.
Et que faudrait-il faire ? ( II,8 )

Alex
Site Admin
Messages : 380
Enregistré le : 14 sept. 2007, 15:53
Contact :

Message par Alex »

Hmm, pas facile !

Peux-tu nous donner un indice ? La langue par exemple ?

Avatar du membre
masbou
Auteur
Messages : 94
Enregistré le : 01 nov. 2007, 19:42

Message par masbou »

la phrase est en français et en changeant l'ordre des syllabes on obtient une expression en anglais ! lisez "empire céleste"( ça n'a rien à voir , c'est juste de la pub!)

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis »

Pour la pub d'Empire Céleste, il y a un post dans le sujet BD :wink:
Ainsi parlait Aragathis.

yeside
Messages : 10
Enregistré le : 06 avr. 2008, 22:26

tres interressant

Message par yeside »

je pense que je vais recommander ce site a mon prof de français.
mais ceci dis désole de ne pas pouvoir participer plus amplement a ce sujet.
:mrgreen:
mais je dirait juste ceci:
les textes de "de cape et de crocs sont remplis de références a la mythologie
grec.
on pouvait aussi bien sur reconnaître en la personne du maitre d'arme; CYRANO de BERGERAC avant le tome 8 , grave au multiples références a la pièce de théâtre.
etc etc
c pourquoi on se lassera jamais de relire cette BD car on y découvre toujours de nouvelles choses
encore dsl pour cette pauvre analyse

Avatar du membre
hsdcdb
Messages : 804
Enregistré le : 24 sept. 2007, 22:51

Re: tres interressant

Message par hsdcdb »

yeside a écrit : on pouvait aussi bien sur reconnaître en la personne du maitre d'arme; CYRANO de BERGERAC avant le tome 8 , grave au multiples références a la pièce de théâtre.

Plutôt qu'à la pièce de théâtre, les références portent bien plutôt sur la vie et l'oeuvre du personnage historique qu'est Savinien de Cyrano : les deux romans de L'Autre Monde, l'aspect scientifique, et l'absence de références directes à l'amour avec Roxane. Une allusion indirecte toutefois, dès le tome 1 : lorsqu'Armand déclare son amour à Sélénée sous le balcon et qu'arrive un homme masqué.
Et que faudrait-il faire ? ( II,8 )

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis »

Une petite référence philosophique... Tome 6, quand nos amis croisent l'académie de philosophie à bord de leur tax... auberge, Colin arrose les philosophe de noms très honorables sur terre tels que "sophistes", changés en insultes sur la Lune. Mais "péripatéticien" dénote quelque peu, du moins à première vue. Car ce terme (qui a si mal évolué dans notre cher français) veut dire littéralement : "qui fait les cent pas, qui déambule". Ainsi étaient désignés Socrate et ses disciples, qui faisaient et recevaient la leçon en marchant. Plus tard, il désigne les femmes qui font les cents pas sous les réverbères en attendant un client... Le sens que donne Colin à ce mot est donc plutôt élogieux (mais pas sur la Lune, visiblement 8) ).
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis »

Mine de rien, quelle est cette contrepétrie billingue? Ne me faites plus lingu... Languir!
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
hsdcdb
Messages : 804
Enregistré le : 24 sept. 2007, 22:51

Message par hsdcdb »

Aragathis a écrit :Une petite référence philosophique... Tome 6, quand nos amis croisent l'académie de philosophie à bord de leur tax... auberge, Colin arrose les philosophe de noms très honorables sur terre tels que "sophistes", changés en insultes sur la Lune. Mais "péripatéticien" dénote quelque peu, du moins à première vue. Car ce terme (qui a si mal évolué dans notre cher français) veut dire littéralement : "qui fait les cent pas, qui déambule". Ainsi étaient désignés Socrate et ses disciples, qui faisaient et recevaient la leçon en marchant. Plus tard, il désigne les femmes qui font les cents pas sous les réverbères en attendant un client... Le sens que donne Colin à ce mot est donc plutôt élogieux (mais pas sur la Lune, visiblement 8) ).

Cher Ara,

Vous avez encore à apprendre un peu sur l'histoire de la philosophie. :)

Si à l'origine, le sophiste est seulement celui qui possède l'art du "bien-parler", de la bonne rhétorique qui fait un bon citoyen capable de penser sur les affaires de la cité, très rapidement, le terme s'est galvaudé. Et Socrate s'est toute sa vie défendu d'être un sophiste, alors que ses ennemis le rangeaient dans cette catégorie. Parce que le sophiste, à l'époque du mari de Xantippe, était généralement vu déjà comme un pédant qui ne cherchait qu'à s'enrichir en enseignant le moyen d'avoir toujours raison, même quand l'on a tort. Il suffit de relire la pièce d'Aristophane Les Oiseaux pour s'en convaincre. Notons au passage que Savinien de Cyrano s'est inspiré d'un passage de cette comédie pour un extrait de son Voyage (Lune ou Soleil, en revanche, je ne sais plus.)

Appeler quelqu'un "sophiste" sur Terre n'est donc pas une qualité, dans le sens où vous l'entendez. Aujourd'hui encore, le sophiste est celui qui étale une science souvent fausse, et qui cherche parfois même à en faire commerce.



Ensuite, vous parlez des péripatéticiens. Certes, c'est ainsi qu'on nommait les disciples d'un certain philosophe. Mais ce n'était pas ceux de Socrate. Il s'agissait d'Aristote et de ses disciples car ils réfléchissaient, discutaient et écoutaient tout en marchant dans le quartier d'Athènes qui avait pour nom le "Lycée". En grec, περιπατητικός (péripatêtikos) signifie simplement "le marcheur", car πατειν (patein - prononcé "pateyne") signifie "marcher" et le préfixe περί (péri) a le sens, notamment, de "autour". Ces philosophes sont aussi appelés parfois "péripatétiques" (terme gardé par l'anglais).

L'évolution du mot dans son acception féminine est en revanche très juste.

Colin insulte donc les philosophes en les traitant de philosophes, à la manière des conducteurs vindicatifs qui hurlent des insanités à l'encontre des autres conducteurs. Quand bien même ces termes ne seraient pas particulièrement injurieux en tant que tel. Il me fait plutôt penser, en l'occurrence à un Capitaine Haddock.



[Edit : syntaxe et complément]
Modifié en dernier par hsdcdb le 14 mai 2008, 18:36, modifié 1 fois.
Et que faudrait-il faire ? ( II,8 )

Avatar du membre
hsdcdb
Messages : 804
Enregistré le : 24 sept. 2007, 22:51

Message par hsdcdb »

Aragathis a écrit :Mine de rien, quelle est cette contrepétrie billingue? Ne me faites plus lingu... Languir!

Je sèche aussi... :(
Et que faudrait-il faire ? ( II,8 )

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis »

Houlà, j'ai pris plein ma face 8) . Mille excuses exquises, c'est en effet Aristote qui arpentait le Lycée. Et je suis ravi d'apprendre quelques petites choses sur la philosophie, je n'en ferai que l'année prochaine :( ... Merci beaucoup, cher professeur :) !
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis »

Petit détail : on voit sur l'académie de philosphie qui croise bruyamment nos amis une devise qui, je crois, nous vient de Platon : Gnothi seauton (connais-toi toi-même).
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis »

Tome VII, quand nos compagnons à poils cherchent désespérément un navigateur suffisamment hardi pour les mener par-delà le bourbeux terminateur, ils s'adressent à un personnage haut en couleurs qui me fait furieusement penser au personnage d'une carte à jouer : Sabarabas de Palindromie. Un palindrome est une phrase qu'on peut lire dans les deux sens : engage le jeu que je le gagne, par exemple. Son nom en est un excellent exemple. En plus il est laconique : à la question longuement développée d'Armand, il répond simplement "non".
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis »

Les pirates se sont vite faits à la navigation sélénite : tome VII, Cigognac établit un diagnostic très précis de la mer des Humeurs. Rappelons que les humeurs, selon les "médecins" de l'époque, étaient les fluides du corps qui régissaient la santé. Réels, comme le sang, la lymphe, la bile, mais aussi hypothétiques comme l'atrabile ("mer bilieuse à très bilieuse", "l'océan des Tempêtes peut se révéler atrabileux, sanguin...").
Ainsi parlait Aragathis.

Répondre