Hugo VS Rimbaud ou essai sur la poésie figurative/abstraite

Vous pouvez parler ici de ce que vous voulez... Littérature, cinéma, evènements, nouveaux sites internet...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Avatar du membre
Rai de Kumano
Messages : 68
Enregistré le : 17 sept. 2011, 01:22

Hugo VS Rimbaud ou essai sur la poésie figurative/abstraite

Message par Rai de Kumano »

Je sais, je sais, remue pas le couteau ! Ha, ça y est, tout le monde va s’imaginer que Rai a les foies et qu’il se débine, ou quoi… Mais Rai c’est pas une poule mouillée ! Je suis juste overbooké en ce moment ! Même à Poupi, je dois une réplique depuis des semaines, au sujet de Tintin. Un peu de patience, Captain; promis, tu vas te la taper la muse !

P.S : Ara, le plan de mon second opus est un pastiche de ‘La vision d’où est sorti ce livre’, d’Hugo, ton poète favori; tout comme mon intro était un pastiche des ‘Nuits’ de De Musset (ah, bon ? –Bah,…si.- ). En gros, le synopsis est le suivant : votre querelle avait été si tapageuse, qu’elle avait rameuté tous les fantômes de l’Histoire, concernés par le débat. Au dessus du champ de bataille où les héros sont rassemblés, deux hémicycles formidables, comme des Colisées en guise de mur des siècles, se sont formés dans les nuages. Placés en vis à vis, comme ils le sont aujourd’hui au Panthéon, les cercueils de Voltaire et de Rousseau trônaient chacun au centre de son hémicycle, dont les gradins étaient noirs des partisans respectifs des deux philosophes. Un traveling sur ces tribunes montrera en gros plans quelques personnages clefs de leurs biographies, que j’aurais choisis parce qu’ils auront été chacun les dépositaires d’un contre-argument opposable au réquisitoire de Yelti. Ça sera le prétexte à une énumération pédante, comme les affectionnait Hugo. Ensuite, les choses se gâtent, et les supporters d’outre-tombe de Voltaire descendent sur le plancher des vaches pour baffer Yelti, et lui boucler sa grande gueule. D’où la scène que découvre Rai, en arrivant sur le champ de bataille, à la fin de l’épisode one. L'épisode two se composera donc d'une succession de flash back, narrés par la muse. Voilà, c’était le plan du second opus. Je t’en parle parce que je me tâte depuis un moment pour savoir par quel versant j’allais pouvoir l’attaquer, mais de quelque côté que le retourne, je continue à trouver le script un peu balèze. Ça te tenterait pas, par hasard Ara, de t’occuper du bébé ? Hugo, ça te connait, nan ? :roll:
Modifié en dernier par Rai de Kumano le 27 nov. 2011, 17:53, modifié 2 fois.
Faire de l'esprit lorsqu'entre mes mains l'on tombe,
C'est creuser à l'aide de sa langue, sa tombe.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Voltaire VS Rousseau, le retour

Message par Aragathis »

Rai de Kumano a écrit :Hugo, ton poète favori
Ça va pas dans ta tête ?
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Voltaire VS Rousseau, le retour

Message par Aragathis »

Comme il pleuvait à Brest ce jour-là, mais on s'en foutait, on n'était pas à Brest.
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Rai de Kumano
Messages : 68
Enregistré le : 17 sept. 2011, 01:22

Re: Voltaire VS Rousseau, le retour

Message par Rai de Kumano »

HA ! :D

Le 14 mai 2009, à 20h32, l’heure du Reblochon (son fromage favori), Aragathis à sorti :

« Pour l'instant, de ce que je connais en poésie (donc peu), Baudelaire reste le seul qui pour moi était poète ET rêveur. Hugo était un poète, qui fut rêveur au détour de quelques vers isolés seulement. Attention, hein : il n'en reste pas moins mon favori parmi les poètes. »

Alors, Ara ?! C’est kiki débloque ? ;)
Faire de l'esprit lorsqu'entre mes mains l'on tombe,
C'est creuser à l'aide de sa langue, sa tombe.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2106
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Voltaire VS Rousseau, le retour

Message par Yelti »

Enfin, Rai, c'est pas joli sa comme procédé ! Ressortir des vieux dossiers comme ça... Aragathis a assez honte de sa juvénilité intellectuelle de l'époque pour que tu lui remettes cette photo de lui boutonneux devant la face ! ^^

Avatar du membre
Scarabouille
Messages : 701
Enregistré le : 28 nov. 2008, 17:24
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Voltaire VS Rousseau, le retour

Message par Scarabouille »

J'vois pas le problème, il est toujours boutonneux.
Tel Anubis le Chacal, Reine-Mère, vous avez l'oeil fourbe et la dent furtive !

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Voltaire VS Rousseau, le retour

Message par Aragathis »

Ouais, mais moi j'ai été malade.

Je ne me souvenais pas de ça, Rai, mais j'ai depuis revu mon jugement. Si j'adore sa prose, je n'admire plus tant sa poésie, au bon vieux Gogo.
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2106
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Message par Yelti »

Ah ouais d'accord...... en fait ton jugement ne s'est pas amélioré depuis, il s'est même gravement altéré.

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Voltaire VS Rousseau, le retour

Message par Poupi »

On se fait une rixme sur Hugo, maintenant qu'on a fini Voltaire ?

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2106
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Voltaire VS Rousseau, le retour

Message par Yelti »

Nul besoin. Le consensus est déjà atteint ! Ne pas aimer Hugo, ce serait comme ne pas aimer Rimbaud. Ca n'existes pas.

Avatar du membre
Rai de Kumano
Messages : 68
Enregistré le : 17 sept. 2011, 01:22

Re: Voltaire VS Rousseau, le retour

Message par Rai de Kumano »

Le Victor Hugo grand public des Contemplations, t’en fais ce que tu veux, je m’en fiche. Celui des Châtiments, avec son babil de grizzli, on va le laisser à Yelti qui en fera son missel stylistique. Mais le Hugo, l’auteur Cathédrale, le poète Océan de LA LÉGENDE DES SIÈCLES…est une singularité, un orbe obscur qui resplendira à tout jamais d'une lumière noire, au milieu des bibelots cyclopéens du patrimoine littéraire mondial.

Ah,...j'oubliais: j'aime pas Rimbaud.
Modifié en dernier par Rai de Kumano le 05 déc. 2011, 02:29, modifié 4 fois.
Faire de l'esprit lorsqu'entre mes mains l'on tombe,
C'est creuser à l'aide de sa langue, sa tombe.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2106
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Voltaire VS Rousseau, le retour

Message par Yelti »

Rai de Kumano a écrit :
Ah,...j'oubliais: j'aime pas Rimbaud.
Être en mal de rixme est une chose, pas une raison pour faire une telle entorse à la sincérité !

Avatar du membre
Rai de Kumano
Messages : 68
Enregistré le : 17 sept. 2011, 01:22

Re: Voltaire VS Rousseau, le retour

Message par Rai de Kumano »

Je n’aurais pas le temps de rixmer, c’est donc que je suis sincère. J’avoue à ma grande honte (ça aussi, c’est sincère), que la poésie non figurative m’est inaccessible. Or, Rimbaud est la dernière borne sur la route de la modernité. La grande majorité des poètes qui viendront après lui, me seront hermétiques et complètement vains. C’est comme ça. Sniff… :(
Faire de l'esprit lorsqu'entre mes mains l'on tombe,
C'est creuser à l'aide de sa langue, sa tombe.

Avatar du membre
Rai de Kumano
Messages : 68
Enregistré le : 17 sept. 2011, 01:22

Re: Voltaire VS Rousseau, le retour

Message par Rai de Kumano »

Très drôle, Captain. Par exemple, puisque t’en parles, tu peux me gaver de toutes les explications de texte que tu voudras, sur un moderne comme Apollinaire, j’y pigerais jamais goutte.
Modifié en dernier par Rai de Kumano le 05 déc. 2011, 02:30, modifié 1 fois.
Faire de l'esprit lorsqu'entre mes mains l'on tombe,
C'est creuser à l'aide de sa langue, sa tombe.

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Voltaire VS Rousseau, le retour

Message par Poupi »

Sans doute ce que j'appelle "poésie explicite" :-P

Répondre