Page 6 sur 7

Re: Mots étranges et inusités.

Posté : 17 oct. 2012, 18:26
par Premmins
Je suis définitivement fou du terme ''bélître''.
Sganarelle... :joker:

Re: Mots étranges et inusités.

Posté : 05 nov. 2012, 21:08
par Yelti
Classe !

Re: Mots étranges et inusités.

Posté : 11 nov. 2012, 11:31
par Scarabouille
Ou débattre pompeusement.

Re: Mots étranges et inusités.

Posté : 11 nov. 2012, 13:31
par Aragathis
Deux circonflexes ^^

Re: Mots étranges et inusités.

Posté : 11 nov. 2012, 22:39
par Scarabouille
Toi qui d'habitude est si avare en points d'exclamation... Tu m'estomaques.

Re: Mots étranges et inusités.

Posté : 11 nov. 2012, 22:58
par Aragathis
Oui hein.

Re: Mots étranges et inusités.

Posté : 29 nov. 2012, 23:33
par Poupi
Oh, les copieurs.
Pas mal, comme liste de mots, mais certaines définitions sont un peu courtes (jeune homme !). De l'acédie, on pourrait quand même dire beaucoup plus.

Re: Mots étranges et inusités.

Posté : 25 déc. 2012, 00:25
par personne
Le routin, subst. masc. Petit sentier. J'ai aperçu le père Noël dans le routin ; tout près de la ferme des Guichon.

Re: Mots étranges et inusités.

Posté : 18 janv. 2013, 20:16
par personne
Cool !

Re: Mots étranges et inusités.

Posté : 05 févr. 2013, 12:00
par personne
"Borborisme" est une variante orthographique de "borborygme", d'après le Dictionnaire classique de la langue française de 1827, par Rivarol.
Qu'on se le tienne pour dit !

Re: Mots étranges et inusités.

Posté : 27 févr. 2013, 23:50
par Poupi
ça claque.

Mais sans parler de circonstances historiques exceptionnelles, mais au contraire de choses très communes, je me demande si ça n'est pas à nuancer sérieusement.
En effet, si donner à sa langue le titre de compréhensible est unique aux Albanais (à supposer que je te croie sur parole), assimiler la compréhensibilité à sa langue est franchement banal. Le barbare, c'est celui qui ne parle pas ma langue. Et je peux te dire qu'au moins en latin, l'adjectif latinus appliqué à un texte peut signifier "écrit en latin", mais aussi "écrit sans la moindre faute d’orthographe, de grammaire, de syntaxe, etc..." et même "écrit dans un style particulièrement beau, clair et majestueux" (bon, j'emphatise un peu). Certes, là, c'est la clarté qui prend le nom de la langue, et non l'inverse. M'enfin, voilà, quoi.

Re: Mots étranges et inusités.

Posté : 28 févr. 2013, 13:08
par Poupi
T'es de sale humeur, ces jours-ci ?

Re: Mots étranges et inusités.

Posté : 23 mars 2013, 00:21
par Yelti
Sensure nf, [néologisme de Bernard Noël] : censure moderne, par privation de sens.

Re: Mots étranges et inusités.

Posté : 23 mars 2013, 11:15
par Yelti
Captain Boney Boone a écrit : Et arrête de faire se retourner Poupi dans sa tombe.
Beuh ? Mais qu'est-ce j'ai encore fait ????

Re: Mots étranges et inusités.

Posté : 26 mars 2013, 12:15
par Aragathis
Petit rigolo, va.