Page 39 sur 50

Re: Citations marquantes

Posté : 28 août 2012, 21:27
par Yelti
Dès le matin la tourterelle dans le frêne
roule ses r indubitablement
et sur l'herbe verte la chatte noire
efflanquée de ses rôderies de nuit
est d'un beau noir luisant d'ébène
un noir noir comme une affirmation calme
et le couple de chardonnerets
qui a fait son nid dans la fourche du pommier
chante assez fort pour qu'on croie sur chanson à son existence

Pourtant
quand vont se dissiper les brumes matinales
comme un petit vent dissipe une fumée
j'ai toujours un peu peur que le matin
en soufflant sur la brume pour l'effacer
efface aussi la forêt là-bas les champs
les arbres loin les arbres près
les tourterelles dans le feuillage
la chatte noire dans l'herbe verte
le couple de chardonnerets
nous par-dessus le marché
et la planète Terre avec sa cargaison
et qu'il n'y ait plus
rien

Ce serait une mauvaise surprise

Je m'y attends pourtant

Claude Roy.

Re: Citations marquantes

Posté : 30 août 2012, 22:21
par Poupi
Le post de Yelti dans le chat rimaillant m'a donné envie de vous faire partager ce poème d'Apollinaire, que je kiffe-grave-déchire-sa-mère :

Les colchiques


Le pré est vénéneux mais joli en automne
Les vaches y paissant
Lentement s'empoisonnent
Le colchique couleur de cerne et de lilas
Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-la
Violatres comme leur cerne et comme cet automne
Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne

Les enfants de l'école viennent avec fracas
Vêtus de hoquetons et jouant de l'harmonica
Ils cueillent les colchiques qui sont comme des mères
Filles de leurs filles et sont couleur de tes paupières
Qui battent comme les fleurs battent au vent dément

Le gardien du troupeau chante tout doucement
Tandis que lentes et meuglant les vaches abandonnent
Pour toujours ce grand pré mal fleuri par l'automne

Re: Citations marquantes

Posté : 31 août 2012, 21:16
par Yelti
Du même


Celui qui doit mourir ce soir dans les tranchées
C'est un petit soldat dont l'œil indolemment
Observe tout le jour aux créneaux de ciment
Les Gloires qui de nuit y furent accrochées
Celui qui doit mourir ce soir dans les tranchées
C'est un petit soldat mon frère et mon amant

Et puisqu'il doit mourir je veux me faire belle
Je veux de mes seins nus allumer les flambeaux
Je veux de mes grands yeux fondre l'étang qui gèle
Et mes hanches je veux qu'elles soient des tombeaux
Car puisqu'il doit mourir je veux me faire belle
Dans l'inceste et la mort ces deux gestes si beaux

Les vaches du couchant meuglent toutes leurs roses
L'Aile de l'oiseau bleu m'évente doucement
C'est l'heure de l'Amour aux ardentes névroses
C'est l'heure de la Mort et du dernier serment
Celui qui doit périr comme meurent les roses
C'est un petit soldat mon frère et mon amant

*

Mais Madame écoutez-moi donc
Vous perdez quelque chose
- C'est mon cœur pas grand-chose
Ramassez-le donc
Je l'ai donné je l'ai repris
Il fut là-bas dans les tranchées
Il est ici j'en ris j'en ris
Des belles amours que la mort a fauchées

[video]http://www.youtube.com/watch?v=5DyE8kki_7w[/video]

Re: Citations marquantes

Posté : 02 sept. 2012, 13:18
par Yelti
Dans le cadre de la quinzaine du beau langage, ne disez pas disez, disez dites. (Julos Beaucarne).

Re: Citations marquantes

Posté : 16 sept. 2012, 20:03
par personne
"Tout est relatif. Mais il est une choses absolue dans notre monde. C'est l'humour."
Einstein

Re: Citations marquantes

Posté : 16 sept. 2012, 20:04
par Poupi
T'es sur que c'est de lui ? Y'en a tellement, des pourries dans le genre, qui lui ont été attribuées...

Re: Citations marquantes

Posté : 16 sept. 2012, 20:07
par personne
Honnêtement je n'en suis pas certain. Mais ça ne m'étonnerai pas trop !

Re: Citations marquantes

Posté : 18 sept. 2012, 20:27
par Poupi
Fiat justitia, pereat mundus.

Juste pour emmerder Yelti avec ma pédanterie.

Re: Citations marquantes

Posté : 18 sept. 2012, 21:10
par Yelti
"Il fait chaud."

- Paul Valéry.

(Désolé Poupi le tir vise CBB à qui je fais savoir que la prochaine fois je posterai mes interrogations existentielles sur "questions bizarres" pour qu'il vienne pas me faire chier.)

Re: Citations marquantes

Posté : 19 sept. 2012, 12:28
par Poupi
Que c'est la même chose, je dirais. Je pense d'ailleurs que le ruat caelum précède et engendre le pereat mundus.

Re: Citations marquantes

Posté : 19 sept. 2012, 13:40
par Poupi
Vas-y, développe.

Re: Citations marquantes

Posté : 19 sept. 2012, 19:40
par Poupi
Comme critère de jugement (ce que l'on peut qualifier de juste et d'injuste), c'est défendable, et encore, j'irais plaider pour le contraire. Je pense réellement que le monde est injuste.

Comme critère de réflexion historique, c'est à mon avis inopérant.

Re: Citations marquantes

Posté : 19 sept. 2012, 21:49
par Poupi
La maxime quelque peu emphatique, mais vraie, fiat justitia, pereat mundus, cette maxime, qui est passée en pro­verbe et qu'on peut traduire ainsi : "Que la justice règne, dussent périr tous les scélérats que renferme le monde" est un principe de droit hardi et qui coupe tous les chemins tortueux tracés par la ruse ou la violence. Seulement il faut bien l'entendre : il ne nous autorise point à user de notre propre droit avec une extrême rigueur (ce qui serait con­traire au devoir de la vertu), mais il oblige les puissants à ne porter atteinte au droit de personne par aversion ou par com­misération pour d'autres ; ce qui exige avant tout une consti­tution intérieure de l'État, fondée sur de purs principes de droit, et ensuite une union établie entre cet État et les autres États voisins ou même éloignés pour terminer légalement leurs différends (quelque chose d'analogue à un État universel)
La Doctrine du Droit

La traduction que propose Kant est intéressante, mais son explication est assez gentille : l'Etat ne doit pas faire acceptation des personnes. Notons que c'est le fondement théorique de notre pensée républicaine, de notre démocratie moderne et étatiste. Je crains ne pas être un grand républicain.

Re: Citations marquantes

Posté : 19 sept. 2012, 21:59
par Poupi
Pour moi, personne et fonctionnaire sont deux concepts antinomiques. L'Etat est une institution impersonnelle.

Re: Citations marquantes

Posté : 19 sept. 2012, 22:07
par Poupi
Oui, mais ils sont dépersonnalisés.
Ou, plus exactement, ils tendent à l'être. Je parle de l'Etat comme idéal-type.

Un régime où les hommes fondent leurs relations politiques sur des relations personnelles, c'est du féodalisme. L'étatisme hait cela et l’appelle du népotisme.