Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Vous pouvez parler ici de ce que vous voulez... Littérature, cinéma, evènements, nouveaux sites internet...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par kervin »

N'hésite surtout pas ! Nous aimons Ô combien cela !
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.
Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Aragathis »

Dessin, poème, court-métrage... Toute oeuvre est bonne à voir !
Quant à la qualité de tes poèmes, je t'invite à relire (ou lire) les premiers de mon cru, qui me feraient honte si je n'en tirais pas tant de plaisir. En poésie comme en toute création, c'est en forgeant qu'on devient orfèvre.
Ainsi parlait Aragathis.
Avatar du membre
Yelti
Messages : 2106
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Yelti »

Enchair

Les barreaux du lit.
En dessous, des fourmis.
Main tendue, pas de cri.
L’enfant vu par lui.

Calme, connait ce qu’il n’a pas vu.
Adopte le je dont on l’a vêtu ?
L’effrayant je adopte l’enfant plutôt ?

Bleues, mandibules jamais vues, des fourmis.
Autour et sous le lit.
Peur, peur, peur.
Seule rassure la sœur.

Et fourmillement.
Planète contre planète.
Os blancs du squelette
Dès balbutiement.

On compte les années.
(J’avais quoi ? un deux trois quatre cinq six ans !)
On recense les rêves
Sans sommeil.

Mélo d’avant dodo.
Pinocchio. Hélico. Commando. Scato.
Prison dans baluchon.
Polochon fait cloison.
Fille. Immobile érection.

A l'eau de rose !

Un poème beau, piquant, à l'eau de rose…
Mais à celle qui arrache comme du piment, qui arrache des larmes ;
De l’eau de rose belle, piquante,
Mais glacée comme de l’eau bleue de montagne,
Comme un torrent qui fouette l’échine,
Avec un fouet en tiges de roses hérissées d’épines.

De la poésie à l’eau de rose,
Avec de ces cascades d’images multicolores
Qui montent les têtes de ces petites filles
Qui déchirent leurs poupées
Et les font bellement crever
Aux termes de mélodrames romantiques.

Des amours à l’eau de rose,…
A celle qui fait de mignonnes perles sur des pétales rouges
Bons à effeuiller dans les cours
Où des petits enfants s’écharpent et se saignent,
Bons à effeuiller pendant ces cours
Où d’autres enfants s’alarment dans d’infertiles discours
Car l’épicurien et le pascalien ne seront jamais amis.

Des chansons à l’eau de rose,…
A celle qui s’enfonce dans l’humus des balconnières
Quand de grands enfants se font la cour
Et roucoulent en vers,
Celle qui rougit les cernes grands ouverts,
Qui humecte les lèvres, brouille les paupières,
Et lave les peaux rosies sans manières !

De l’eau de rose, qui pousse, tousse et éclabousse,
Qui hurle, en déracinant le cœur, d’horribles
« Je t’aime ! » pour d’insoutenables « Je vais mourir ! »,
Qui vous noie pour de bon ou pour rire
A tous les degrés d’un humour ivre.

Des roses !, des roses !, des roses,
Et sept pour être bien clair,
Qui vous montent au nez et vous transpercent les doigts
Comme un trophée coûteux en bris de verre !

Des roses, des roses, des roses,
Terriblement belles, belles et terribles,
Et des efforts, et des fausses cible,
Et de la sueur, et des frissons,
Et des élégies, et des sonnets,
Et tout ce combat vainement tendre
Parce qu’il faut mieux être deux pour mourir

2 janvier 2010
Modifié en dernier par Yelti le 21 janv. 2010, 19:49, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Battologio
Messages : 648
Enregistré le : 10 sept. 2009, 18:50
Localisation : Agatharchidès

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Battologio »

Dieu sait que je n'ai pas toujours été dithyrambique quant aux textes de Yelti, mais alors là, chapeau bas et je m'incline. La qualité est au rendez-vous, avec cette plume implacable qui te caractérise.
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !" (Battologio d'Epanalepse, VII, 14, 5)
Avatar du membre
Yelti
Messages : 2106
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Yelti »

(En levant le doigt) M'sieur ! M'sieur ! Ca veut dire quoi dithyrambique ?
Avatar du membre
dwynned
Messages : 335
Enregistré le : 08 janv. 2010, 14:49
Localisation : Blagnac, 31700.

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par dwynned »

splendide! :clapping:
et je suis tombée amoureuse de "a l'eau de rose" :thumbsup:
i por vida del rey! sous ce loup...
...c'est le renard!
Avatar du membre
Battologio
Messages : 648
Enregistré le : 10 sept. 2009, 18:50
Localisation : Agatharchidès

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Battologio »

Ça me fait penser aux Dalton : "Eh Joe, c'est quoi un juge débonnaire ?" Sinon dithyrambique ça veut dire très élogieux, flatteur. Il me semble que la dithyrambe est un genre poétique à l'origine.
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !" (Battologio d'Epanalepse, VII, 14, 5)
Avatar du membre
Yelti
Messages : 2106
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Yelti »

Pour l'anectode, je l'ai écrit en ayant le poème "Des Armes" de Ferré dans la tête, sur la mélodie de Cantat. Quand au texte, il m'est venu au cour d'une conversation sur msn où je complimentais ma cousine pour un poème. C'est le sien, le poème "beau, à l'eau de rose, mais à...".
Avatar du membre
dwynned
Messages : 335
Enregistré le : 08 janv. 2010, 14:49
Localisation : Blagnac, 31700.

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par dwynned »

ça casse le mythe, mais toutes mes félicitations a ta cousine! décidément, toute une famille d'érudits poètes?! :P
i por vida del rey! sous ce loup...
...c'est le renard!
Avatar du membre
Yelti
Messages : 2106
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Yelti »

Hop ! une autre fournée de deux. Et ils sont tous chauds.

PRIÈRE (sur des bouts-rimés proposés par une amie)

Eh ! l’bon Dieu !... si tu es… hm ? Amour ? par amour
Du complice Marcel et de sa madeleine,
Sauve son imagier, pour que nous, tour à tour ?,
Contemplions !, béâts, riant bien de la haine.

Sois ! Sois et je peux mourir !, supporter la fumée
De mon âme angoissée (et de nuit mal lunée).

Ô ! Sauve le beau Blaise ! Et elle ! Elle !, endormie
Les épaules voutées, des jamb’s dans les fourmis,
Frémissant sur son fil effilé, funambule
Loin des voutes où le silenc’ tintinnabule.

MAÏEUTIQUE DES VERS

Oh donnez moi un mot juste un mot n’importe quel mot il y a dans mon esprit un poème infini je veux dire mon esprit est un poème infini et je ne sais je ne sais par quel bout le saisir donnez moi un bout pour que je commence à déclamer je veux dire je suis un poème infini je me saisis je veux me traduire en français donnez moi un mot français juste un on le trouvera bien dans mon poème oui puisqu’il est infini oh vite avant que je ne m’étouffe les vers me mangent la bouche oh dites-moi dites-moi auriez vous peur qu’une éjaculation égotiste vous éclabousse mais mais je ne veux que parler métaphysique
Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Aragathis »

L'eau de rose et la maïeutique sont tout simplement superbe, tu fais bien de revenir parmi nous avec un tel cru.

@ Batto : le dithyrambe, c'est comme le compliment à Monsieur dans notre chère BD. À la base, c'était le nom d'une forme de texte, souvent cérémoniel, composé en l'honneur d'un souverain ou d'une institution, et si élogieux qu'il a vite été jugé hypocrite et risible.
Ainsi parlait Aragathis.
Avatar du membre
Battologio
Messages : 648
Enregistré le : 10 sept. 2009, 18:50
Localisation : Agatharchidès

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Battologio »

C'est bien ce qu'il me semblait. Merci de l'info.
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !" (Battologio d'Epanalepse, VII, 14, 5)
Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Aragathis »

Damned. Et si on essaye d'être rêveur, ça compte quand même ? :roll:
Ainsi parlait Aragathis.
Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Aragathis »

Captain Boney Boone a écrit :Hors de mes yeux, hérétique indomptable !
Merci du double compliment, vil flatteur.
Ainsi parlait Aragathis.
Avatar du membre
Yelti
Messages : 2106
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Yelti »

Eh oh ! Pas d'usurpation ! Je n'aurais jamais osé mettre le poème de ma cousine en ligne. "L'eau de rose" est de mon cru, et je l'ai écrite pour complimenter ma cousine.:P
Répondre