Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Vous pouvez parler ici de ce que vous voulez... Littérature, cinéma, evènements, nouveaux sites internet...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par kervin »

Diantre ! Me voilà fait ! Je me suis fait prendre... Oui, je l'avoue... j'ai lu. Et j'ai apprécié.

Mais que dis-je ? Apprécier ? Non point !
J'ai aimé à la façon de Juliette et Roméo
D'un amour éternel et non feint.
J'ai adoré à la façon du dévot
S'extasiant devant les saints.
J'ai désiré comme un Cénile sot
Recherchant tout son bien.
J'ai chéri tout ces mots
Avec l'amour qu'un pianiste a pour ces mains !
J'ai idolâtré les créateurs sitôt
Après avoir lu ces phrases d'airain.
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.
Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Aragathis »

Agnès a écrit : moi aussi, j'ai commencé à écrire quelque chose de poétique
Dans ce cas, nous l'attendons avec la plus grande impatience !

Et merci à kervin pour son beau compliment.
Ainsi parlait Aragathis.
Agnès
Messages : 98
Enregistré le : 22 sept. 2009, 11:41

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Agnès »

mais c'est un peu long, je le concevais un peu sous une forme roman, un peu comme Citadelle de saint-exupéry, que j'adore!!
et puis c'est loin d'être terminé!!^^
Avatar du membre
Battologio
Messages : 648
Enregistré le : 10 sept. 2009, 18:50
Localisation : Agatharchidès

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Battologio »

On peut avoir un extrait alors ? Merci aussi kervin !
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !" (Battologio d'Epanalepse, VII, 14, 5)
Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par kervin »

Tout le plaisir fut pour moi.

Je souffre de ne rien vous partager... mais vraiment ce que je fais est bas.

Agnès ! Un extrait ! :)
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.
Agnès
Messages : 98
Enregistré le : 22 sept. 2009, 11:41

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Agnès »

Bon, je vous mets celui que je préfère, même si comme ça j'ai l'impression de griller mes meilleures cartouches...^^


Il est venu la Mort. Il est venu la Mort et j'en fus effrayé. il est venu la Mort, et la Mort me dit :
-Vieil Homme, veux tu me parler?
Mais je dis à la Mort :
-Et pourquoi ne te parlerais-je pas, moi qui ai parlé à tout homme, moi qui toute ma vie ai fait de la Parole ma Loi?
-Tu es brave, Vieil Homme. Ils sont peu nombreux, les hommes qui osent parler devant la Mort. j'avais fini par croire que ta race était devenue muette, mais voilà que tu me vois, et tu me parles. N'as-tu donc pas peur?
-j'ai peur! dis-je. Mais jamais la Peur ne m'a fermé la bouche.
-Mais si la Peur ne l'a pas pu, ne crains-tu pas que moi, sa mère, j'en sois capable?
-Non. car il est écrit que si je me tais, les pierres crieront. et seras-tu capable, toi, la Mort, de faire taire ces pierres qui ne vivent pas? Dieu a voulu que l'Homme parlât, alors je parlerai. je parlerai jusqu'à la Fin.
-Tu es fort, Vieil Homme, dit alors la Mort. je ne peux lutter contre ta Foi. Elle est solide comme le roc. Beaucoup ont dû s'appuyer contre elle avant de repartir d'un pas plus allant.
- Tu dis vrai. J'étais là et je les regardais passer, le marchand du dimanche et la mère de famille, le couple d'amoureux et le tyran déchu... Ils se sont laissés aimer à l'ombre de mon regard. Tous se sont arrêtés, et tous sont repartis. Et chaque fois je m'en trouvais plus riche.
-Cette richesse, Vieil Homme, je ne puis te la retirer. Elle est la seule qui ne périt point. Et maintenant, va! Ton épreuve est finie, tu peux maintenant voir comme l'amour que tu as donné partout s'est répandu.
Il est venu la Mort. Il est venu la Mort et j'en fus rassuré. Il est venu la Mort, et moi je suis parti enfin, Dieu m'ait en sa garde!
Agnès
Messages : 98
Enregistré le : 22 sept. 2009, 11:41

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Agnès »

et sinon, un petit poème d'amour pour un chevalier parti au loin, reliquat du défi médiéval de batto dans lequel j'ai placé les alexandrins qui me venaient avec tant d'insistance quand je cherchais des décasyllabes...

Monsieur, puisqu'il me faut me dévoiler sans fard,
Puisque vous désirez que je parle aussitôt,
Je dois dire, ô mon cher, que vous m'êtes fardeau :
Mélancolie me point depuis votre départ.

Votre absence est cruelle à ce cœur solitaire.
Qui saura en effet pour égayer mon âme
Briller comme il se doit dans tous les jeux de lame,
Et de bons mots, ainsi que vous savez le faire?

Qui pourra dans les bals m'entraîner à la danse
Avec votre fierté et votre perfection?
Et qui sera capable, ainsi qu'en mon enfance,
De célébrer l'Amour par de belles chansons?

Je me languis de vous, mon cher et beau doux sire.
Jusqu'à quand deva-t-on guetter du haut des tours?
Cette attente, ô mon cher, est pour moi le martyre.
Mélancolie me point depuis votre départ,
Daignez donc abréger, par votre prompt retour,
L'épreuve, ô mon amour, de ce long désespoir...
Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Aragathis »

"il est écrit que si je me tais, les pierres crieront. et seras-tu capable, toi, la Mort, de faire taire ces pierres qui ne vivent pas?"

:shock:

Je suis pantois. Bravo !
Ainsi parlait Aragathis.
Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par kervin »

Superbe prose !

Je ne saurais que dire de l'histoire qui à n'en point douter touche.

Parle nous du roman.
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.
Agnès
Messages : 98
Enregistré le : 22 sept. 2009, 11:41

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Agnès »

ben, en gros, un vieillard est assis, on ne sait trop à quelle époque ni en quel pays. Des gens viennent le voir et il leur parle. le premier est le marchand du dimanche. à chaque fois cela commence par "il est venu..." et finit par "il (ou elle ou ils) est parti, Dieu l'ait en Sa garde!"
il s'attache particulièrement à un petit garçon qui revient souvent. mais quand le petit garçon doit partir, "il est venu le Vide", qui occupe son coeur, mais que petit à petit il remplit par d'autres conversations. Mon projet était de faire ainsi défiler toutes les "composantes" d'une société, auprès de ce vieillard qui est tout amour du genre humain, et qui donne une grande importance à la Parole, apanage de l'Homme. L'entrevue avec la Mort est donc la toute fin de mon projet de roman, dont je ne sais même pas si c'est vraiment un roman, puisque, un peu comme Citadelle de Saint Exupéry (dont je me suis beaucoup inspirée), cela s'apparente à une réflexion philosophico-poético-mystique sur ce qui fait l'Homme. En tout cas c'était comme ça que je le voyais. Mais à la différence de Citadelle, il n'y a pas qu'un personnage qui parle et médite, les autres personnages ont une grande importance aussi.
Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par kervin »

Superbe idée ! J'attends la suite avec impatience !
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.
Avatar du membre
Battologio
Messages : 648
Enregistré le : 10 sept. 2009, 18:50
Localisation : Agatharchidès

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Battologio »

Oh oui, très joli ! Bon courage pour la suite (enfin, le début, puisque c'est la fin).
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !" (Battologio d'Epanalepse, VII, 14, 5)
Agnès
Messages : 98
Enregistré le : 22 sept. 2009, 11:41

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Agnès »

Aragathis a écrit :"il est écrit que si je me tais, les pierres crieront. et seras-tu capable, toi, la Mort, de faire taire ces pierres qui ne vivent pas?"

:shock:

Je suis pantois. Bravo !

ta stupéfaction me flatte, mais pour être tout à fait honnête ce n'est pas une trouvaille personnelle : le "si je me tais les pierres crieront" est issu de la Bible (je ne sais plus exactement où...^^) d'où le "il est écrit"
Avatar du membre
Battologio
Messages : 648
Enregistré le : 10 sept. 2009, 18:50
Localisation : Agatharchidès

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Battologio »

Hé hé petite copieuse !
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !" (Battologio d'Epanalepse, VII, 14, 5)
Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Aragathis »

Me cogne bien de la Bible (enfin de la citation présente) : ce qui m'a scotché, c'est plus le "comment toi, la Mort, pourrais faire taire les pierres qui ne meurent pas"...
Ainsi parlait Aragathis.
Répondre