Page 3 sur 11

Re: À L'Échéphile Gris

Posté : 30 oct. 2010, 21:16
par Colin
d2-d3 (c'est un choix comme un autre :p)

Re: À L'Échéphile Gris

Posté : 01 nov. 2010, 21:27
par Colin
d3-d4 (Alea Jacta Est.)

Re: À L'Échéphile Gris

Posté : 02 nov. 2010, 14:08
par Henrik
S'il y a un(e) joueur mauvais (mais pas mauvais joueur) qui souhaite faire une partie lorsque le Captain et Colin auront fini, je suis à lui.

Re: À L'Échéphile Gris

Posté : 02 nov. 2010, 21:20
par Colin
Ff1-b5 (Certes non, mais du moins y prétends-je !)

Re: À L'Échéphile Gris

Posté : 02 nov. 2010, 23:36
par Colin
Fa4 (Et quel est mon rôle, ô rescapé lupin ?)

Re: À L'Échéphile Gris

Posté : 03 nov. 2010, 22:50
par Colin
Dd1-D4 (Est-il un plus beau combat à mener que celui considéré par tous comme perdu d'avance ? Du moins, si ma défaite paraît inéluctable, aurais-je soutenu "Cette chose que mes amis appelaient... - Le panache !")

Re: À L'Échéphile Gris

Posté : 04 nov. 2010, 12:34
par Colin
Fb5 (Mais quelle plume !)

Re: À L'Échéphile Gris

Posté : 04 nov. 2010, 17:24
par Colin
Cf3 ("Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien", c'est pas moi qui le dis, c'est Théophile)

Re: À L'Échéphile Gris

Posté : 05 nov. 2010, 12:45
par Colin
Dc5 (Était-ce vraiment un service à lui rendre ?)

Re: À L'Échéphile Gris

Posté : 05 nov. 2010, 21:22
par Colin
Ce5 (Mais non point dans la confusion ! ...quel cavalier ?)

Re: À L'Échéphile Gris

Posté : 05 nov. 2010, 22:35
par Aragathis
Avec, ce me semble, un espace tout de même entre le "x" et les autres termes. Sinon c'est le bordel.
De plus, on signale une mise en échec par un "+" ajouté à la fin du coup.

Re: À L'Échéphile Gris

Posté : 22 nov. 2010, 17:28
par Colin
Et comment désigne-t-on, dans cet ordre d'idées, le petit roc ? (roq ?) C'est quoiqu'il en soit mon coup pour ce tour ! (Je signalerai en passant que mon estimable adversaire raille en dépit des règles grammaticales ! À lui de procéder à la salutaire analepse qui gommera son erreur !)

Re: À L'Échéphile Gris

Posté : 24 nov. 2010, 17:55
par Colin
Fe3 (Diantre ! Mon ventripotent interlocuteur ne distinguerait-il pas le tracé salutaire tranchant entre critique injuste et juste critique ? Je lui laisse encore un coup, par déférence, pour faire montre de son repentir, autrement on me verra dans l'obligation sinistre -quoique jubilatoire- d'exposer à la face de cette communauté ébahie la mucosité orthographique dont mon viscéral concurrent est l'orchestrateur !)

Re: À L'Échéphile Gris

Posté : 24 nov. 2010, 20:26
par Colin
f2-f3 (Que de mesquinerie, que de bassesse sous ces grands mots ! Ne cacherais-tu pas, noblillon, gentilhomme de façade -et Dieu saît si, Lord Boone, ce titre vous est dû- sous un concert de melliflues rodomontades, un avilissement des plus abjects ? Toi, le chantre des belles lettres, le ciseleur du vers ! Toi -et rude est le coup porté à l'estime en laquelle je te tenais !- te vautrant ignoblement dans ta sinistre erreur ! Toi, foulant aux pieds l'étendard sacro-saint de la Langue, te figurant que l'outrecuidance est dans mon camp ! Toi, suintant de vanité et de maniérisme, toi, te terrant derrière tes menaces !
Toi, revêtant la fourrure de Don Lope ! Oxymorique chimère ! Tout au plus, un certain corsaire ventru aux illusions gallinacées s'évertuant à faire oublier sa propre ignominie derrière courbettes et compromissions !)

Re: À L'Échéphile Gris

Posté : 25 nov. 2010, 18:38
par Colin
Td1 (Crénom ! Et "trop fort que toi", c'est-y pas de la mucosité orthographique, peut-être ?

Didiou !)