Page 1 sur 4

Citations

Posté : 25 sept. 2007, 17:01
par Alex
La bande dessinée regorge de dialogues savoureux !

Partageons ceux qui nous ont marqué :D

Posté : 25 sept. 2007, 17:04
par Alex
Je débute:

Lors de l'attaque des pirates par le hollandais volant

Armand: D'où vient cette rumeur, Quel est ce brouhaha,
Seriez vous effrayés ?
Don Lope: Par qui ?
Kader: Par nous ?
Eusèbe: haha !
Armand: Debout, hôtes sans vie de ce vaisseau sans âge,
A l'unisson du glas crions
Tous: A l'abordage !

Posté : 29 sept. 2007, 19:00
par Tom Bombadil
(tome 1 - Armand et Don Lope dans le cachot, Séléné se montrant par les barreaux extérieurs)

Séléné: Prenez ce collier, renard mon ami, il me suit depuis la naissance... Puisse-t-il vous rappeller, à travers ces épreuves, que je suis à vos côtés... de toute âme!

Armand: Ah, Madame! Madame!

Don Lope (consterné): Merveilleux! On n'a plus qu'à scier les barreaux avec!

Posté : 03 nov. 2007, 09:24
par Aragathis
Eusèbe:
"C'en est trop! Vous vous fâchez tout rouge pour un simple mot de travers, vous menacez de m'estourbir; une fois votre colère retombée, vous ne prenez pas même a peine de vous excuser; et voici que vous me gourmandez à cause d'une initiative à laquelle vous devez peut-être la vie sauve! Vous... Vous... Vous n'êtes pas gentils!"[/b]

Posté : 03 nov. 2007, 10:39
par bibi58
(Don lop et armand se battent avec cinq hommes masqués)

Don lope: Ca va, don armando, vous dégrisez ?
Armand: ils sont encore un peu flous mais je dégrise, je dégrise..
Rien de tel que..MORDIOUS !
Dégrisé disais-je ? Que nenni ! Voilà que la tête me tourne derechef !
(à séléné) Je suis enivré, madame, du plus doux des spiritueux : votre beauté !
Don lope : Ah, ces francais!


:lol:

Posté : 03 nov. 2007, 12:01
par Aragathis
(Plouf!)
Don Lope:Alors, monsieur de Maupertuis, on dégrise? Mmh?
Eusèbe:Snif?
Don Lope:Mais!... Mais c'est qu'il ronfle, l'animal!
Eusèbe:Snif! Snif! Cette eau... C'est... De l'eau de vie!
Don Lope: Santo cielo! Quelle planète!...

Posté : 03 nov. 2007, 12:05
par Aragathis
(Même page)
Eusèbe: Où va-t-on?
Don Lope: Dans un cabinet de curiosité de la ville haute.
Eusèbe: Qu'allons-nous faire dans un tel lieu de perdition?
Don Lope: Quelle fable me chantez-vous là?
Eusèbe: La curiosité n'est-elle pas un vilain défaut?

Posté : 03 nov. 2007, 16:17
par Tonione
(Tome 8, page de garde)

Armand : Comment cela, "mon Bombastus" ?!
Don Lope : Franchement, amigo, n'êtes-vous jamais las de vouloir tout expliquer?
Armand : N'êtes-vous point curieux de savoir le pourquoi des choses?
Don Lope : Ne pouvez-vous parfois les prendre comme elles viennent?

Répliques d'anthologie

Posté : 04 nov. 2007, 03:41
par groopynat
Le tome 8 m'a fait mourir de rire dès la planche 2! Comment résister à ce qui suit...? :lol:

(Maître d'armes):
Des outrages reçus mon ton reste en deça:
Une odeur m'indispose, un lapin m'offensa.
Si j'ajoute à son trait ce musc de sauvagine,
C'est par deux fois, ce jour, qu'on flétrit ma narine.
(Don Lope):
Si j'ai bien saisi... il dit qu'on pue?
(Armand):
En alexandrins.
(Don Lope, la lame au poing):
Pile ou face?

Han... et ce n'est qu'un début!

Posté : 09 nov. 2007, 16:48
par Alex
Et de l'Acte VI :D

Raïs Kader: Un deuxième colosse !
Armand: Seraient-ce là les prémices de quelque terrifiante gigantomachie ?... D'un duel de titans s'assénant dans un fracas de tonnerre de formidables coups de… de… Mais que brandit-il au juste ?
Don Lope: Une andouille… une énorme andouille !

Posté : 09 nov. 2007, 19:08
par Aragathis
Maître d'armesOsez l'alexandrin : douze pieds, rime riche,/ Pause au mitan du vers... (*PAF*)
ArmandCésure à l'hémistiche.

Posté : 09 nov. 2007, 19:22
par Aragathis
Armand
"Delenda Cartilage",
Aurait tonné Caton
S'il avait ouï ce nez
Qu'on mouche en baryton
barrir à la façon
d'une trompe punique!
Voilà c'est, passons à sujet plus comique.

J'adooooooore cette réplique :D !

Posté : 09 nov. 2007, 21:29
par hsdcdb
Pour ma part, je reste émerveillé par celle-ci :


Tome 7 :

- Eusèbe : Bravo, Don Lope ! Vous êtes un héros !
- Don Lope : Un héros n'aurait pas eu peur.
- Eusèbe : En ce cas, vous fûtes bien plus qu'héroïque...
- Eusèbe : Vous fûtes courageux.

(planche 43)

Posté : 09 nov. 2007, 21:29
par hsdcdb
Et celle-ci est bien belle également :


Tome 6 :

- Armand :
Ô pâle île au-delà d'un océan de nues !...
Nous foulons hardiement tes rives inconnues !

- Don Lope :
Fichons-y un drapeau ! Erigeons une croix !

- Armand :
Mais au nom de quel roi ? De quel dieu ? De quel droit ?
Voyez notre équipage au tour hétéroclite...
Nous ne saurions trancher ! Aussi, je vous invite...
A laisser en orbite Etendards et tambours
Pour aborder cet astre à patte de velours.
A la solennité préférons l'élégance.
Aux grands bonds conquérants... de petits pas de danse !

(planche 15)

Posté : 10 nov. 2007, 18:40
par Aragathis
Exact la gradation est magnifique (roi-dieu-droit). Bravo les auteurs=)!