Page 1 sur 3

Que pensez-vous du maître d'armes ?

Posté : 20 oct. 2008, 19:57
par Colin
Tout est dans le sondage !

Posté : 20 oct. 2008, 21:10
par Aragathis
La sympathie, même s'il rivalise un peu avec mon cher renard... :)

Posté : 20 oct. 2008, 21:13
par Colin
Juste la sympathie ? Je m'attendais à mieux !
Enfin, il ne faut point trop être ambitieux !

Posté : 20 oct. 2008, 21:24
par caillou
Personnellement, j'attends de le connaître mieux, cela ne fait que depuis un tome qu'on le connaît.

Posté : 20 oct. 2008, 23:07
par hsdcdb
J'attendis impatient cet album merveilleux.
Mais quand je refermai ces pages colorées,
La déception fut grande au cœur et sous les yeux :
Je n'y retrouvai pas mes images dorées.

Quand l'on s'est façonné son héros de roman
Dans un imaginaire unique, empli de rêves,
La rencontre réelle est fade trop souvent
Qui n'atteindra jamais le modèle et ses sèves.

Le trait parfois me semble un peu mal assuré,
Point assez de hauteur, point assez de panache,
Point assez de ce verbe aussi démesuré
Que je l'ai fantasmé. Ce m'est presque ganache.

Cela n'est qu'un avis, et ce n'est que le mien
(Double point négatif) mais c'est sur la demande
Que je vous le soumets durant cet entretien.
Mon vers ne saurait pas refuser la commande.

Posté : 21 oct. 2008, 17:44
par Colin
Je suis vos arguments et, plus, je m'y soumet
Reconnaissant, ma foy, que vous n'avez pas tort.
Il déçoit nos chimères, Hsdbcbd, en effet,
Il n'est point apparu trop longuement encore.
Aussi, je m'excuse de mes prétentions
A vouloir détourner la publique opinion.

Posté : 21 oct. 2008, 19:03
par Aragathis
Point ne sais versifier en des pages entières,
Ni me faire comprendre à votre manière.
Aussi préférerai-je à la longue émission
Le relatif confort de la brève diction.

Considérant qu'un seul tome ne suffit pas
Au développement complet d'un tel gascon,
J'attends pour le juger le tome qui suivra.
Moi, indécis? Faut pas me prendre pour un... 8) !

Posté : 24 oct. 2008, 15:57
par Colin
qui a voté pour le désespoir ?

Posté : 24 oct. 2008, 18:53
par Yelti
C'était moi, je l'avoue, pas parce que c'est un personnage peu réussit de la part des auteurs, mais parce que comme l'a dit le lapin : il n'est pas gentil, et ce sans grand espoir d'amélioration de son tempérament peu propre à la gentillesse, chose qui Eusèbe l'a compris, n'est pas mièvre.

Posté : 24 oct. 2008, 22:01
par AmélieD
Le Maître d'Armes est un amoureux tragique et malheureux, vaillant bretteur, fin poète, donnant l'illusion du cynisme, tout en étant plus humaniste que certains chantres du progrès (penserais-je par hasard à quelque savant allemand de notre connaissance ?). Bref, il est parfaitement adorable !

Le seul risque serait que son caractère fût trop proche de celui d'Armand : ils ont tant de points communs !

Posté : 24 oct. 2008, 22:28
par Yelti
Armand est adorable, le Maître d'Armes n'est pas gentil :p :p :p :p, soyez compatissant envers le pauvre lapin qui faillit se faire embrocher mais qui par la parole et sa réprimande a remis à sa place ce vilain grand monsieur, pourquoi avoir pitié de celui qi n'en a pas besoin plutôt que du petit lapin. Taisez-vous monsieur de Bergerac vous n'avez aucune excuse qu'Eusèbe ne pourrait refuser pour leur ridicule.

Posté : 25 oct. 2008, 04:06
par hsdcdb
"Deux nasillards par lui furent exterminés
Parce qu'il lui déplût qu'ils parlassent du nez"
Chantait Edmond Rostand au cours du deuxième acte.
L'ire du Maître armé fait rappel de ce pacte,
Ne vous semble-t-il pas ? quand il poursuit, rageur,
L'Eusèbe au trait involontairement moqueur.

(Ne me reprochez pas de ce vers l'hémistiche,
Il est voulu, j'en joue, et jamais je ne triche.)

Méchanceté gratuite ou faible scénario
Pour rapprocher ce Maître du grand Cyrano ?
Je vous laisse en cela des plus souverains juges.

Ayant parlé, je vais prendre mes vermifuges.




[edit : orthographe]

Posté : 25 oct. 2008, 11:52
par Colin
Yelti a écrit :C'était moi, je l'avoue, pas parce que c'est un personnage peu réussit de la part des auteurs, mais parce que comme l'a dit le lapin : il n'est pas gentil, et ce sans grand espoir d'amélioration de son tempérament peu propre à la gentillesse, chose qui Eusèbe l'a compris, n'est pas mièvre.
Maudit pendard à la dent dure...je saurais bien
Te faire rendre gorge, faquin
Sans élégance ! Holà, butor, tu penses
Qu'en voyant sans arrêt des yeux dont l'éloquence,
ô pendard, ô larron mesquin,
S'aditionne à la moquerie, chacun
En voyant ses regards fixés sur son nasal,
Finira, c'est ma foi fatal,
Par vouloir estourbir l'incontinent
Qui d'un oeil amusé, lorgne ce léviathan !

Posté : 25 oct. 2008, 11:57
par Colin
[quote="Captain Boney Boone"]Je vais incessamment, je suis sur le point,
J'exprime sans détour mon désaccord, et ferme !
Car il n'est pas méchant ; l'homme est gascon, un point
C'est tout, et pas qu'un peu. Qu'y peut-on faire ? En termes
Exacts, soyons précis, gentilhomme et courtois
Même. Quel est son tort ? Quand mauvais l'avez-vous
Vu ? Non, homme gentil, peut-être pas. Eh, toi,
Prétends-tu, l'oses-tu, que Don Lope, avoue,
L'est ? Et pourtant, à lui, oh non, point de reproches…
Injuste, que dis-je, c'est injuste… C'est moche ![quote]

Merci, Amiral Boone (si l'on en croit Hermine)
D'avoir valorisé (défendu !) Savinien
Tu as déjà tout dit, je n'argumenterai point
Et merci pour ces vers (qu'ais-je dit ?! ce sont des hymnes !)[/quote]

Posté : 25 oct. 2008, 22:57
par Yelti
L'option dans le sondage me démangeait...
Le Maître d'Armes n'est pas ridicules - ses excuses le seraient puisqu'il n'est pas très virtuose dans l'art de se faire pardonner -, de toute façon le ridicule n'existe pas car il n'est qu'une invention des moqueur pour assouvir leurs sombres desseins.

Cyrano !
Salaud !
Lapinot
aura
ta peau !

(je ne m'arrange pas je sais)