question de grammaire

Vous pouvez parler ici de ce que vous voulez... Littérature, cinéma, evènements, nouveaux sites internet...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Répondre
Avatar du membre
nodasyfr
Messages : 87
Enregistré le : 29 mai 2008, 21:13
Localisation : près de Nantes

question de grammaire

Message par nodasyfr » 26 mars 2012, 21:35

Bonjour,
une collègue m'a rectifié une question dans un contrôle et j'aimerai lui dire gentiment que je ne suis pas d'accord avec sa formulation. Mis à part le déterminisme (ou le finalisme ? je vous laisse trancher si vous le voulez) de cette phrase, j'ai le sentiment qu'il y a également une faute de grammaire mais je suis bien en peine de l'expliquer.
Y a-t-il quelqu'un pour m'aider ? Sinon j'attends demain, je trouverai bien un prof de français...

Citer les constituants présents dans l’alimentation de l’Homme, pour satisfaire ses besoins.

Merci à vous !
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !"

Battologio d'Epanalepse, l'érudit

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: question de grammaire

Message par Aragathis » 26 mars 2012, 22:07

Pile poil la même, au point que je n'ai rien à dire de plus.
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
nodasyfr
Messages : 87
Enregistré le : 29 mai 2008, 21:13
Localisation : près de Nantes

Re: question de grammaire

Message par nodasyfr » 26 mars 2012, 22:07

Merci Cap'tain !
J'étais chagriné par le déterminisme qui transparait avec une telle formulation mais aussi par le fait que le déterminant "ses" ne se rapporte pas au "sujet" de la conjonction (malgré l'évidence que l'on parle de l'Homme)
Mais ceci étant,je suis rassuré et d'accord avec toi : la formulation est un peu lourde !
Amicalement
Fr
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !"

Battologio d'Epanalepse, l'érudit

Avatar du membre
nodasyfr
Messages : 87
Enregistré le : 29 mai 2008, 21:13
Localisation : près de Nantes

Re: question de grammaire

Message par nodasyfr » 26 mars 2012, 22:09

Merci également Aragathis ! Pas de jaloux !
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !"

Battologio d'Epanalepse, l'érudit

Avatar du membre
hsdcdb
Messages : 804
Enregistré le : 24 sept. 2007, 22:51

Re: question de grammaire

Message par hsdcdb » 27 mars 2012, 01:18

La phrase est grammaticalement correcte, y compris avec la virgule. Ainsi détaché, le complément de but est mis en valeur. On peut effectivement trouver la phrase "lourde", mais si l'objectif était de mettre en valeur la satisfaction des besoins, c'est gagné. Enfin, le déterminant possessif "ses" se rapporte au nom le plus proche, notamment grâce à la virgule.
Et que faudrait-il faire ? ( II,8 )

Avatar du membre
nodasyfr
Messages : 87
Enregistré le : 29 mai 2008, 21:13
Localisation : près de Nantes

Re: question de grammaire

Message par nodasyfr » 27 mars 2012, 17:43

Merci à vous ! Vous êtes vraiment tous très efficace !
J'avais donc tort.
Ceci étant, elle a été d'accord pour revenir sur cette phrase en supprimant le "pour satisfaire...".
Si jamais une question de SVT se posait à vous, n'hésitez pas à me questionner . Je devrais être plus à l'aise...
Bien amicalement
François
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !"

Battologio d'Epanalepse, l'érudit

Avatar du membre
personne
Messages : 873
Enregistré le : 18 janv. 2011, 13:40

Re: question de grammaire

Message par personne » 27 mars 2012, 20:19

Même si c'est trop tard, moi j'avais envie de dire que "Citer les constituants présents dans l’alimentation de l’Homme, et qui satisfont ses besoins." c'est pas mal aussi.
Mais je sens que les profs vont me foutre une heure de colle, ça va pas trainer.
J'aime être la bonne personne au mauvais endroit et la mauvaise personne au bon endroit.

Avatar du membre
nodasyfr
Messages : 87
Enregistré le : 29 mai 2008, 21:13
Localisation : près de Nantes

Re: question de grammaire

Message par nodasyfr » 27 mars 2012, 20:30

Merci de ta participation !
J'avais proposé quelque chose de cet acabit qui avait été modifié - vous ne pouvez pas imaginer le nombre de questions que pourrait susciter un mot (ou en l’occurrence, un verbe conjugué de la sorte ) pas trop courant. Hors il s'agit d'un devoir surveillé, aucune question possible ... Vous connaissez la suite.
"Le savoir, n'est-ce pas, est un bien précieux. Trop précieux pour ne pas être partagé !"

Battologio d'Epanalepse, l'érudit

Répondre