Au Chat Forisant (Maximes et aphorismes pour l'Univers)

Vous pouvez parler ici de ce que vous voulez... Littérature, cinéma, evènements, nouveaux sites internet...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Au Chat Forisant (Maximes et aphorismes pour l'Univers)

Message par Poupi »

Oh la la, il est tellement pas content qu'il en devient tout flooder. Dis donc, mon bonhomme, je dis ce que je veux, que tu trouves ça pertinent ou non. D'autant que ça l'est. Quand un poème, un aphorisme ou je ne sais quoi me paraît terriblement daté, ça vaut la peine de se poser la question. Il y a des impasses dans l'histoire de la créativité humaine. Quand on y est toujours bloqué des décennies ou des siècles après leur tracé, c'est qu'on ferait mieux de prendre une autre direction.

Et remets toi un avatar, bordel.

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Au Chat Forisant (Maximes et aphorismes pour l'Univers)

Message par Poupi »

Disons que le simple fait d'écrire "structure" est une manière de retourner aux années 60-70. Je caricature et simplifie mais le fond est là. Le fait de parler de structures bâties pour et contre la perception m'évoque quelque soupe merleau-pontienne, ou sartrienne, ils avaient tous le même vocabulaire. Mais Batto me dira que c'est mal de dire ça.
Je ne dis pas que c'est pauvre, je dis que c'est une impasse, dans la mesure où ça ne mène à rien. Là encore, Batto, grand amoureux de la philo du XX°, me dira que c'est absolument génial, mais je ne suis pas d'accord. Les types qui ont succédé à ça, comme Ricoeur ou Henri, ont du se ressourcer à un mysticisme étrange et mal-assumé pour revigorer leur pensée, qui était restée bloquée sur ces questions obtuses de structure et de perception.
Poupi a écrit:Il y a des impasses dans l'histoire de la créativité humaine. Quand on y est toujours bloqué des décennies ou des siècles après leur tracé, c'est qu'on ferait mieux de prendre une autre direction.


Et j'aimerais bien débattre de ça. Mais j'ai trop peur de tes petits crachats meurtriers.
Je te prends quand tu veux, et avec toute la douceur du monde s'il le faut, mais :
-arrête de flooder, édite tes messages
-arrête de faire ton grognon
-remets toi un avatar

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2106
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Au Chat Forisant (Maximes et aphorismes pour l'Univers)

Message par Yelti »

-remets toi un avatar
il en a déjà un, cher aveugle.

J'avoue ne pas trop comprendre les dernières précisions de Poupi.
Pour revenir à mon aphorisme cité, je l'avais formulé après mon premier cours de pragmatique, ayant la vague impression que cette dernière discipline se basait allègrement sur de fragiles postulats merleaupontistes. (Vague impression basée sur de vagues souvenirs de l'opposition merleau-ponty/descartes sur le sujet pensant.)

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Au Chat Forisant (Maximes et aphorismes pour l'Univers)

Message par Poupi »

Disons que ton aphotruc m'évoquais une impasse dans l'histoire de la pensée académique. Mais c'est très subjectif. Par exemple, perso, j'éprouve la même lassitude vis à vis du cubisme, que je vois aussi comme une impasse.

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Au Chat Forisant (Maximes et aphorismes pour l'Univers)

Message par Poupi »

Mettre sur le même plan tes inintérêts portés au cubique et au perceptuel trahit un je ne sais quoi d'aversion pour le XXè siècle
Mais non ! J'aime beaucoup Aragon, le cinéma et le reggae !

Mais c'est vrai que je ne suis pas un grand amoureux des temps où la Providence m'a fait naître. Je vais donc faire ma confession publique.
Comme dit je ne sais plus où, j'ai le sentiment de ne pas vivre au sein d'une civilisation créatrice de valeurs- c'est à dire une civilisation digne de ce nom. J'aurais sans doute préféré n'importe quoi : être magistrat romain, franciscain au XIII°, acteur sous Corneille, député dans l'Europe des nations... Je veille beaucoup à ne pas trop intellectualisé ce sentiment, de crainte de tomber dans l'idéologie d'extrême-droite ; je crois simplement que l'Europe ne s'est jamais remise de la Première Guerre mondiale ; on a fait la deuxième juste après, ça nous a pas laissé le temps de nous rendre compte de ce qu'on avait perdu ; et puis après, la prospérité économique nous a sans doute permis de croire encore qu'on était une vraie civilisation... Maintenant, ça fait une quarantaine d'années qu'il n'y a plus ni écrivain, ni philosophe en France (en tout cas, aucun mouvement littéraire ou philosophique d'envergure, le Chat Rimaillant n'est pas encore assez connu). C'est que depuis 1918, nous n'arrivons plus à créer des valeurs, au sens vraiment nietzschéen, aussi nos divagations intellectuelles n'ont-elles pris que des impasses : le cubisme a duré un temps mais n'a rien enfanté, idem pour le structuralisme... Mai 68 a sans doute accéléré la "décadence" (muhaha, j'adore parler comme un vieux réactionnaire), mais elle ne l'a pas déclenché.

Pourtant, fonder une nouvelle civilisation pour remplacer l'Europe des nations morte en 1918 serait théoriquement possible ; par exemple, avec la prise de conscience écologique, se faire une putain de civilisation écolo, qui serait à l'écologie ce que l'occident était au christianisme il y a quelques siècles. Mais c'est pas du tout ce qu'on fait. Ce qui m'exaspère le plus, c'est que je n'assiste qu'à la fin de l'agonie de ma civilisation, et que je ne vivrais sans doute pas asse longtemps pour la voir définitivement crever. J'aimerais tellement savoir quelles valeurs viendront nous remplacer ! Mais toute ma vie, je n'aurais sans doute droit qu'à des éructations culturelles : des BHL, Yannick Noah et TF1 en veux-tu en voilà.


Poupi,
déjà vieux con

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Au Chat Forisant (Maximes et aphorismes pour l'Univers)

Message par Poupi »

...
Modifié en dernier par Poupi le 23 nov. 2012, 14:57, modifié 1 fois.

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Au Chat Forisant (Maximes et aphorismes pour l'Univers)

Message par Poupi »

Tu aurais préféré être un gros symbole gluant, collé à son temps et assis sur sa position comme un morpion s'épanouit aux lieux qui l'ont choisi et où il n'a plus à choisir. Pourquoi pas. Mais le jeu avec la civilisation est maigre. Le regard sur les valeurs serait serein, confiant, engageant mais monotone, à sens unique et borné par la hantise du vide et de sa peur.
Que nenni mon cher ! Le jeu avec la civilisation est créateur de valeurs, y compris iconoclastes ! Sans ça, pas de jésuites, pas de Victor Hugo, ni même de Baudelaire !
Et même ceux qui ne font pas dans la rébellion sont d'une radicalité nouvelle dans leur conformisme ; les ordres mendiants, c'est un truc de ouf (mec).
Alors pourquoi ne pas voir aujourd'hui comme le plus grand des terrains de jeux qui aient été donnés ?
Parce qu'on ne joue plus. A véritable échelle, j'entends. Où est Cluny ? Où est Port-Royal ? Où est 1848 ? Je ne veux pas un terrain de jeu potentiel, moi, je veux un terrain de jeu réel.
Quant à la mondialisation, elle est consubstantielle à l'infamie que je décris. Mais je ne saurais dire si elle en est à proprement parler la cause.
Comment juger de l'utilité d'une théorie artistique ? Pleurer l'impasse, c'est faire de l'utilitarisme de guerre. Jésus n'a pas brillé par sa descendance religieuse mais par lui-même.
Lorsqu'il s'agit de création de valeur, briller par soi ou par sa descendance, c'est pareil. Et toc.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2106
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Au Chat Forisant (Maximes et aphorismes pour l'Univers)

Message par Yelti »

Vu que je parle pas aussi bien que vous les mecs, je cite.
Villiers (pas çui là l'autre) a écrit :Fili Domini, putasne vivent ossa ista?

Hurrah! C'en est fait! En joie! For ever!!! Le Progrès nous emporte en son torrent. Lancés comme nous le sommes, tout temps d'arrêt serait un véritable suicide. Victoire! victoire! La vitesse de notre entraînement prend des proportions de brouillard tellement admirables que c'est à peine si nous avons le loisir de distinguer autre chose que l'extrémité de notre propre nez.

Pour échapper à l'horrible hypnotisme qui pourrait s'en ensuivre, avons-nous d'autres ressources que celle de fermer définitivement les yeux ? Non. Pas d'autre. Abaissons donc les paupières et -- laissons-nous aller.

Que de découvertes! Que d'inventions, butyreuses pour tous! -- L'Humanité devient, entre deux déluges, un fait, positivement divin!

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2106
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Au Chat Forisant (Maximes et aphorismes pour l'Univers)

Message par Yelti »

Ah. Et sinon y'a un immense terrain de jeu en ce moment. Il se situe à Notre Dame des Landes.

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Au Chat Forisant (Maximes et aphorismes pour l'Univers)

Message par Poupi »

Indignation sélective, partiale et idéologique. Bouh.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2106
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Au Chat Forisant (Maximes et aphorismes pour l'Univers)

Message par Yelti »

Je crois que là en effet on ne peut plus rien pour toi. Je compatis.

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Au Chat Forisant (Maximes et aphorismes pour l'Univers)

Message par Poupi »

C'est sélectif dans l'objet d'indignation.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2106
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Au Chat Forisant (Maximes et aphorismes pour l'Univers)

Message par Yelti »

Nous ne devons pas rougir de notre désir d'être aimé -- si nous sommes aimables et beaux.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2106
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Aphorisme à mes amis poètes du Chat Rimaillant

Message par Yelti »

Vous êtes derrière mon épaule à chaque fois que j'écris un poème.
Modifié en dernier par Yelti le 05 janv. 2013, 23:47, modifié 1 fois.

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Au Chat Forisant (Maximes et aphorismes pour l'Univers)

Message par Poupi »

Tu te crois si intéressant que ça, prétentieux ?

Répondre