Citations marquantes

Vous pouvez parler ici de ce que vous voulez... Littérature, cinéma, evènements, nouveaux sites internet...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2105
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Citations marquantes

Message par Yelti » 13 janv. 2013, 13:46

En tout cas, à la phrase grandiloquente d'Heidegger, je préfère grandement la glose qu'en fait Poupi. Alors je me demande si ce ne serait pas une qualité pour la parole philosophique de ne pas avoir besoin d'être glosée. (Je me demande vraiment, hein, je n'exclue aucune des deux réponses.) La philosophie du XVIIe par exemple, ça coule tout seul, vous lisez du Descartes, du Leibniz, du Berkeley.. tout paraît clair et limpide. Et j'adore d'ailleurs la manière dont Descartes fait de "ce que je vois clairement et distinctement" le critère de vérité absolu.
Est-ce que la pensée du XVIIe est plus facilement compréhensible parce qu'elle est moins raffinée que celle de ceux qui s'expriment comme des pythies des hlm ? Et le raffinement peut-il être un critère de qualité pour la philosophie ? (Je me souviens d'une remarque d'un prof en première année "Si vous voulez Schopenhauer ce n'est pas aussi RAFFINE qu'Heidegger, mais il a vu quelque chose d'essentiel dans la volonté..." Puis il nous racontait selon ses mots, avec un grand sourire, "si vous voulez il n'y a pas de monde plus horrible que celui de Schopenhauer, il a pensé le monde le plus horrible possible. pire ce n'est pas possible." (ma mémoire abâtardit sûrement la pensée de mon prof, hein, allez pas commenter un reste de souvenir..) Mais en gros j'avais l'impression que ce qu'il l'intéressait dans la pensée de tel ou tel philosophe, ce n'était pas sa justesse, son adéquation avec ce qui est effectivement, sa vérité, mais plutôt son raffinement, sa beauté, sa subtilité en tant que telle... Comme s'il appréciait une pensée comme on apprécie une oeuvre d'art.. Est-ce vraiment ça la philosophie ?

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Citations marquantes

Message par Poupi » 13 janv. 2013, 23:40

Si t'as un indice sur en quoi l'âme allemande mérite qu'on lui dédie des unités d'enseignement de philosophie...
Parce que le corpus allemand est important dans l'histoire de la philosophie occidentale. C'est tout.
Ton "le cercle carré peut désigner l'homme lui-même, seule la nature paradoxale le rend véritablement libre" (yeah ! franchement) me fait penser à cette histoire d'inclure le tiers-exclu qui permet de sortir un peu du carcan de la logique.
Hum, ça n'est pas vraiment la même tradition philosophique ; ce dont je parlais, c'est plutôt l'avancée de la philosophie allemande vers l'affirmation existentialiste ; comment Schelling a préparé le terrain pour Kierkegaard et Heidegger, avec la mise en place de l'angoisse comme expérience philosophique par excellence. Mais le recoupement transversal que tu proposes est intéressant.

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Citations marquantes

Message par Poupi » 14 janv. 2013, 00:48

L'angoisse est l'expérience de la liberté. C'est angoissant, d'être un cercle carré. Je suis en train de te faire de la vulgate existentialiste de caniveau, mais l'idée est là.

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Citations marquantes

Message par Poupi » 14 janv. 2013, 14:55

Hum, mais ton propos ne vise-t-il pas à nous débarrasser de l'angoisse, en nous expliquant que faut pas s'en faire d'être un cercle carré, plutôt que d'embrasser pleinement ce sentiment ?

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Citations marquantes

Message par Poupi » 14 janv. 2013, 21:41

L'angoisse, c'est le sentiment même de notre existence et de notre liberté. Elle ne doit pas vraiment être dépassée, plutôt embrassée pleinement, et accomplie, presque dans le même sens qui veut que le Christ n'abolit pas la Loi mais l'accomplit. Typiquement, chez Kierkegaard, l'angoisse doit mener à la foi et à son embrassement ultime de l'absurde, figuré dans le sacrifice d'Isaac.

Ce jeu de question-réponse est amusant, mais par honnêteté, je dois te dire qu'il a ses limites, et que chaque réponse que je fournis est un simplisme qui me vaudrait la haine farouche de tous les universitaires adeptes des augustes penseurs que je caricature ainsi.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2105
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Citations marquantes

Message par Yelti » 14 janv. 2013, 22:14

Poupi a écrit : Ce jeu de question-réponse est amusant, mais par honnêteté, je dois te dire qu'il a ses limites, et que chaque réponse que je fournis est un simplisme qui me vaudrait la haine farouche de tous les universitaires adeptes des augustes penseurs que je caricature ainsi.
Ben soigne tes réponses pour faire en sorte qu'elles ne soient pas des simplismes qui... !

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Citations marquantes

Message par Poupi » 15 janv. 2013, 01:09

C'est une manière de louer ma largeur ?

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2105
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Citations marquantes

Message par Yelti » 18 janv. 2013, 19:24

Oda Schaefer a écrit :GEDENKE DES TODES

O denk daran! Der Tod ist wie ein Kern
In dir und deinem Tagewerk verborgen,
Wie Haselnuß und heller Apfelstern,
Wie Pflaumensamt ihn einhüllt bis zum Morgen,
O denk daran, es nützt dir keine Flucht,
Er lebt in dir wie in der süßen Frucht.

Im vollen Fleische mästet er und nährt
Sich heimlich von den klaren, zarten Säften
Der Jugend erst, bis langsam aufgezehrt
Du nichts als Schale bist den matten Kräften,
Bis du den Herbst erwartest, der dich fegt,
Mit Sturm zum Haufen gelben Laubes trägt.

Er ist Vollendung auch. Dem braunen Rot
Der Hagebutte gleicht er nach der Rose.
Wie voller Mond so rund erscheint der Tod,
Wenn er begriffen wird im späten Lose
Als Inneres, gefältet tiefer Sinn
Der Knospe nur, die ich im Anfang bin.

Vergiß es nicht! Der Tod ist wie ein Kind
In deinem Leib, du speisest mit dem Schlage
Des Bluts ihm die Geburt, doch maulwurfsblind
Durchwühlst du noch die Erde deiner Tage.
Vergiß es nicht, er löst dir dein Gesicht,
Es dunkelt schon, du aber stehst im Licht.
Ah que de perles de poétesse la culture dite "générale" et sexiste laisse dans l'oubli !

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2105
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Citations marquantes

Message par Yelti » 22 janv. 2013, 19:29

L'éveil est un saut en parachute hors du rêve.

Tomas Tranströmer

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2105
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Citations marquantes

Message par Yelti » 13 févr. 2013, 23:04

Rien ! rien encore. Oh! cette nuit est lourde ! Hélicon ne viendra pas : nous serons coupables à jamais ! Cette nuit est lourde comme la douleur humaine.

Des bruits d'armes et des chuchotements s'entendent en coulisse

HELICON, surgissant du fond
Garde-toi, Caïus ! Garde-toi !

Une main invisible poignarde Hélicon. Caligula se lève, prend un siège bas dans la main et approche du miroir en soufflant. Il s'observe, simule un bond en avant et, devant le mouvement symétrique de son double dans la glace, lance son siège à toute volée en hurlant :

CALIGULA
A l'histoire, Caligula, à l'histoire

Le miroir se brise et, dans le même moment, par toutes les issues, entrent les conjurés en armes. Caligula leur fait face avec un rire fou. Le vieux patricien le frappe dans le dos, Cherea en pleine figure. Le rire de Caligula se transforme en hoquet, Caligula riant et râlant, hurle :

Je suis encore vivant !

RIDEAU

*****************


CLOV (regard fixe, voix blanche)

Fini, c'est fini, ça va finir, ça va peut-être finir.


*****************

HAMM. - Tu n'en a pas assez ?
CLOV. - Si. (Un temps) De quoi ?
HAMM. - De ce... de cette... chose.
CLOV. - Mais depuis toujours. (Un temps) Toi non ?
HAMM (morne). - Alors il n'y a pas de raison pour que ça change.
CLOV. - Ca peut finir. (Un temps)

********************************

rien nul
n'aura été
pour rien
tant été
rien
nul

Folie —
folie que de —
que de —
comment dire —
folie que de ce —
depuis —
folie depuis ce —
donné —
folie donné ce que de —
vu —
folie vu ce —
ce —
comment dire —
ceci —
ce ceci —
ceci-ci —
tout ce ceci-ci —
folie donné tout ce —
vu —
folie vu tout ce ceci-ci que de —
que de —
comment dire —
voir —
entrevoir —
croire entrevoir —
vouloir croire entrevoir —
folie que de vouloir croire entrevoir quoi —...
....
folie que de voir quoi —
entrevoir —
croire entrevoir —
vouloir croire entrevoir —
loin là là-bas à peine quoi —
folie que d’y vouloir croire entrevoir quoi —
quoi —
comment dire —

comment dire

Avatar du membre
personne
Messages : 873
Enregistré le : 18 janv. 2011, 13:40

Re: Citations marquantes

Message par personne » 14 févr. 2013, 19:29

Quelle bouillie, quelle bouillie ! Il faut mettre de l'ordre dans ma tête. Depuis qu'ils m'ont coupé la langue, une autre langue, je ne sais pas, marche sans arrêt dans mon crâne, quelque chose parle, ou quelqu'un, qui se tait soudain et puis tout recommence, ô j'entends trop de choses que je ne dis pourtant pas, quelle bouillie, et si j'ouvre la bouche, c'est comme un bruit de cailloux remués. De l'ordre, un ordre, dit la langue, et elle parle d'autre chose en même temps, oui j'ai toujours désiré l'ordre.
J'aime être la bonne personne au mauvais endroit et la mauvaise personne au bon endroit.

Avatar du membre
personne
Messages : 873
Enregistré le : 18 janv. 2011, 13:40

Re: Citations marquantes

Message par personne » 14 févr. 2013, 20:52

On a toujours le droit de faire un sandwich avec les morts, miséreux ! Ce n'est pas Beckett qui dira le contraire.
J'aime être la bonne personne au mauvais endroit et la mauvaise personne au bon endroit.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2105
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Citations marquantes

Message par Yelti » 15 févr. 2013, 18:23

L'idée le séduirait, j'en ai la sûre intuition mais, "Il n'y a plus de sandwichs" qu'il dirait.

Avatar du membre
personne
Messages : 873
Enregistré le : 18 janv. 2011, 13:40

Re: Citations marquantes

Message par personne » 16 févr. 2013, 11:06

Le plus grand obstacle à la vie est l'attente, qui espère demain et néglige aujourd'hui.

Sénèque
J'aime être la bonne personne au mauvais endroit et la mauvaise personne au bon endroit.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2105
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Citations marquantes

Message par Yelti » 19 févr. 2013, 21:36

[...] l’homme est roi, le roi d’un univers. Chacun de nous est là comme au cœur du monde, et chaque fois qu’un homme meurt, qu’un roi meurt, il a le sentiment que le monde entier s’écroule, disparaît avec lui.

Ionesco.

Répondre