Page 64 sur 64

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Posté : 11 août 2016, 07:56
par personne
VALVE

Je dormirai bien, ce matin
Toute la nuit
S’é
Va
Pore

C’est le souvenir d’un soir
Au regard
É
Veill
É

Mais vienne, venez les rêves
Oh, s’enfuit
Év
An
Oui

Les visages et les vies
Les allées
S’oublie

Les formes et les vases,
Et les vagues
Se plie

Le rebond


Qui s’ouvre devant moi
Avalant, mouvement

Si les idées me servent
Avant, l’avance vole,
Vole

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Posté : 29 oct. 2016, 16:33
par Yelti
Eeeeeeh ! L'incendiaire! je n'avais pas eu le temps de lire les derniers !!! :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:

Si tu les a gardés quelque part, je veux bien s'il te plaît les lire.

Le cas non échéant, j'rai pleurer toutes les larmes de mon corps devant un monument aux Néants et aux Impermanences mardi.

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Posté : 31 oct. 2016, 17:26
par personne
Non content de se couper l'herbe sous le pied, voilà qu'il se coupe aussi les pieds !

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Posté : 31 oct. 2016, 23:44
par Alex
J'en suis assez surpris de la démarche de Captain et la regrette.
Si bien sûr, il reste libre de modifier ses messages, le fait qu'il était un important contributeur (prêt de 20 % de l'ensemble des messages du forum !) ne permet plus une lecture agréable des sujets...
Il va peut-être falloir supprimer l'ensemble de ses messages... Dommage !

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Posté : 03 nov. 2016, 19:05
par Aragathis
Le Captain démâte ! L'énergumène éclate de panache et la mitraille de ses envolées se trouve réduite à un tout petit point ! Sa barbe grésille de soufre et d'écume ! Sauve qui pue !

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Posté : 03 nov. 2016, 22:39
par Alex
J'ai eu la confirmation du Captain qu'il ne souhaite plus apparaitre sur le forum.
Il m'a indiqué qu'il "en avait marre de se voir étalé aux yeux de tout internaute, sachant que ces échanges et créations étaient assez exclusivement destinés à quelques compères."

C'est assez radical comme décision !
Et il est dommage de perdre ses contributions.
Mais encore une fois, il est libre de ses écrits et donc libre de tout effacer.

Je supprime donc ses messages "à point" pour éviter ce forum à "trous".

Souvenons-nous des dernières paroles de Boney Boone : "Hep hep hep ! Toi, tu me déclenches encore une panique et je t'ampute du crâne !"

Ce qui s'effaça

Posté : 08 janv. 2017, 12:24
par Yelti
Tout ce qui s'effaça — ne laissait parfois pas même la trace de son effacement ; parfois la laissait — glace en lieu de vitres, appuyant sur mon front le poids entier de son opacité. Il y avait du bonheur derrière. Il y avait des gens. Et ils étaient beaux. Et j'aurais pu leur dire, d'une voix calme et caverneuse : "Je ne t'ai pas oublié".

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Posté : 20 janv. 2017, 09:44
par personne
Lettre au diable

je dors de moins en moins,
car mes désirs sont plus grands,
ils me sonnent dès le jour,
durent longtemps,
encore.

Mais ces désirs qui me lèvent ne trouvent jamais la Terre.

Où peuvent-ils se combler ?

Un endroit n’existe pas.

Je ne serai pas chez moi.

Pourtant tout au fond du corps,
dans une caverne en rêve,
d'une idée,
un sentiment m’emporte,
souffle de toute sa force,
frappe contre mes parois,
gonfle la machine.

Je me laisserai aller dans les vents interminables.