Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Vous pouvez parler ici de ce que vous voulez... Littérature, cinéma, evènements, nouveaux sites internet...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Avatar du membre
personne
Messages : 873
Enregistré le : 18 janv. 2011, 13:40

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par personne » 26 oct. 2014, 17:41

Captain Boney Boone a écrit : Ce qui ne me tue pas me révèle plus fort, aurait posé MC Nitch.
Philosophical punch line.
J'aime être la bonne personne au mauvais endroit et la mauvaise personne au bon endroit.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2105
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Yelti » 31 déc. 2014, 02:19

« Le bonheur est rare et le soleil aussi » S. Gainsbourg

L'hiver où j'habitais sur la falaise
Je voyais par la fenêtre fermée
De la neige et des chaleurs intérieures
Du bonheur en abondance et pour longtemps
Et la promesse écrite sur le vertige
De leur annulation complète et pour toujours.


(Je radote, je radote, je n'ai jamais rencontré que ma grand-mère mourante qui radotât plus que moi.)



Un autre du coup, mauvais, mais qui au moins parle d'autre chose.


Très tôt le matin ou très tard le soir
les chaudières des appartements commencent leur journée
après sans doute un bon café brûlant
tout l'immeuble craque les murs semblent se fendre
s'ouvrir comme des cosses pour libérer le chaud
les hommes se taisent et on entend les flammèches
les plic ploc le lent souffle calme qui bruit sans parler
et je me vautre dans les douceurs de cette usine
et de mon matelas et je pleure
ceux qui crèvent dehors en ce moment
et que je n'ai encore aidé que petitement.

Avatar du membre
hsdcdb
Messages : 804
Enregistré le : 24 sept. 2007, 22:51

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par hsdcdb » 07 janv. 2015, 23:28

« Je suis Charlie »

Les mots peuvent tuer nous disait le proverbe,
Aujourd'hui nous savons que dessiner aussi :
Charb, Cabu, Honoré, Tignous & Wolinski,
Je regarde aujourd'hui ce tout petit brin d'herbe.

Il semble insignifiant et n'a pas de superbe,
Si vive est sa couleur que je ne sais plus qui
Je suis. Si tendre est-il que je lui dis merci.
Et sans savoir pourquoi mon rire éclate en gerbe !

Vos dessins font sourire et nous font réfléchir,
Ils le feront toujours et ne sauront mourir.
Rions ensemble alors, de tout, et tout le monde.

Avec les mots, avec l'image, avec humour,
Rions, réfléchissons, respectons sans détour.
Le brin d'herbe repousse et l'esprit vagabonde.

LDB, 07/01/2015
Et que faudrait-il faire ? ( II,8 )

Avatar du membre
personne
Messages : 873
Enregistré le : 18 janv. 2011, 13:40

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par personne » 28 févr. 2015, 19:51

TOUR DE MANÈGE

Bordeaux.
La ville de la fée
Aux milles pas de pluie.
Si l’on tourne les yeux,
C’est pour chercher leur bruit.
Sens-tu qu’elle est passée
Aussitôt ils s’enfuient.
Les petits pas soucieux
Vont-ils prendre l’appui
Du regard ?

Par chance
Bordeaux tremble de froid
Pour toi, uniquement.
Bordeaux que tu enchantes
À tous les firmaments ;
La tête auprès des croix,
Pour prêter ton serment,
La tête pas méchante
À peine violemment
Éclairée.

Enchantée ?
Les villes sont aux fées ?
Sommes-nous dans un rêve ?
Un conte pour enfant ?
Ou bien un cœur qui crève ?
Quelle étrange lancée
À travers l’homme en trêve ;
Qui se veut triomphant,
Et que l’amour enlève
À ses yeux.
J'aime être la bonne personne au mauvais endroit et la mauvaise personne au bon endroit.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2105
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Yelti » 28 févr. 2015, 20:04

Elle/Il s'appelle comment ?

Avatar du membre
séléné
Messages : 58
Enregistré le : 23 déc. 2011, 12:49

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par séléné » 28 févr. 2015, 22:18

Yelti, toi mon ours préféré ! Quelle bête question ! Il eût été tellement mieux au sein du Qui est Charlie, cet amour de bébé...
Sainte Marie mère de Dieu ! On se tue sous mon balcon !

Avatar du membre
personne
Messages : 873
Enregistré le : 18 janv. 2011, 13:40

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par personne » 01 mars 2015, 20:52

Ce n'est pas parce que je suis personne que je devrai faire mon Charlie, non mais !
Yelti a écrit :Elle/Il s'appelle comment ?
Elle, la fée, on peut bien l'appeler, elle ne répondra presque jamais. Plutôt que de l'appeler, il faut mieux la garder quand elle est là. Parce qu'après, c'est de un peu d'aléas et beaucoup trop d'imaginaire.
Lui, il a juste un trop plein de spectacle en tête... Il faut l'appeler fort, sinon il n'entendra rien.
J'espère ne pas avoir répondu à ta question !
J'aime être la bonne personne au mauvais endroit et la mauvaise personne au bon endroit.

Avatar du membre
personne
Messages : 873
Enregistré le : 18 janv. 2011, 13:40

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par personne » 02 mars 2015, 18:25

Oh ! Monsieur ! Ce soupçon !
ça c'est quand même un comble. On se déballe en vrac, en toute gratuité, on se décoffre en public ! Serait-ce vrai ? Les poètes mentiraient trop ? Mais il faut voir ce que l’on fait de leurs efforts pour avouer davantage ! Faute du mot trompeur, mais alors... Quoi, se taire ou bien baratiner ? Quid de nos témoignages abandonnés à portée des carcasses animées ?
Ne devrions-nous pas nous noyer pensifs ?

Cette rupture à la mi-temps que tu t'empresses de pointer, en me citant à toute allure, alors que tout était traité, elle est en fait l'aveu plus que l'inquisition. Oui, monsieur. C'est que la serrure a cédé, mais qu'on guettait un autre coffre - dommage ! Mais doit-on se forcer à dire les choses telles qu'elles sont attendues, quand bien même nous n'aurions que de misérables confessions, voire aucune, à donner ? Ce serait peut-être plus méprisant encore pour l'autre dont on ne sait ce qu'il attend, au final. Ne répondons pas pour faire plaisir. Répondons parce qu'on a du répondant. Devenons même réponsiers, et tentons d’offrir le meilleur ; même si ce n’est pas la saveur attendue par l‘interrogeant. En ventilant par la même occasion les adorateurs de mystères et les gardiens de silence, qui ne s’aèrent pas assez.
D’ailleurs je ne crois pas au juste milieu entre le terme et l’origine. Pour qu’il y ait des demis, il faudrait qu’il y ait des réponses parfaites, non ? Auquel cas il n’y a que des réponses, fussent-elles décalées ou détournées, décorées, travesties ou bien frileuses.
J'aime être la bonne personne au mauvais endroit et la mauvaise personne au bon endroit.

Avatar du membre
personne
Messages : 873
Enregistré le : 18 janv. 2011, 13:40

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par personne » 03 mars 2015, 19:18

Malheureux qui, comme Oedipe, doit se crever les yeux ! Vomissures de réponses qui soudain vous assaillent et vous enserrent, sournoisement, à ces questions qu'on n'osa pas poser ! Ainsi, subitement ça s'ouvre, et qu'aussitôt ça vous agresse, cette stridente source de soleil en pleine face. C'est devenir la réponse et cesser d'être une matrice, c'est cela se donner sans concession.
Cherche la ronde de lumière : elle deviendra ton seuil. Accueille sans réserve dans ce cercle, et transmet au-delà. La question y surgit, passant sous ces lumières, et soudain te surprends... C'est qu'elle pourra servir. Et la réponse de sortir, passant par cette même lumière, et elle sera vraie parce que visible en cet instant ; qui, alors, pourra nier le constat ? Mais ne pousse pas les autres sous l'éclairage, tu les inciterait à être fous. Quant à toi, tiens toi au sein de ton cercle, à l'ombre où tu auras l'avance, des vues sur la souffrance, dans le sage soupçon, les forces créatrices. Ne te scande pas aux stupeurs du Soleil ! Il crache sur ta chair en charognard impitoyable ! La Vérité qui use et creuse ton esprit ! Elle saura te rendre chose ! Et assassinera l'esprit ! Préserve-toi l'obscurité, fais-le pour ton inspiration.
J'aime être la bonne personne au mauvais endroit et la mauvaise personne au bon endroit.

Avatar du membre
personne
Messages : 873
Enregistré le : 18 janv. 2011, 13:40

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par personne » 04 mars 2015, 21:19

Ah ! Les fous de feux secrets ! Fameux philanthropes ! Toujours fustigeant sans férir les filtres, flagellant les frontières de l’offrande, c’est en professeurs qu’ils effilochent l’effort de franchise ou bien en font des confettis, accusant le pensif de fausser l’info. Il leur faut s’empiffrer du réflexe ! Formidable réflexe ! c’est leur seule familiarité, celle des effusions, des emphases qu’ils défendent sans fin ! Fiers d’effrayer toutes les formes de fin fonds, ils se félicitent de se fier à leurs eux-mêmes ; référés à la moelle fabuleuse, fut-elle infâme : il faut se forcer, qu’ils affirmeront en fins connaisseurs...
J'aime être la bonne personne au mauvais endroit et la mauvaise personne au bon endroit.

Avatar du membre
séléné
Messages : 58
Enregistré le : 23 déc. 2011, 12:49

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par séléné » 14 mars 2015, 22:36

Je ne comprend pas ce que vous diser mais mon prof de français disaient toujours que "au final" été incorrect.
Sainte Marie mère de Dieu ! On se tue sous mon balcon !

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2105
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Yelti » 23 mars 2015, 17:09

(Peut-être est-ce parce que je suis fièvreux et shooté aux médicaments au point de flotter dans le coton mais) j'aime beaucoup ce dernier.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2105
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Yelti » 08 avr. 2015, 19:58

Comme l'homme qui sait qu'il sait sauf ce qu'il veut savoir
Comme le travailleur qui ferme les yeux un instant un dimanche de beau temps
Comme l'ancienne doctoresse des soins palliatifs qui attend un enfant
Comme l'astronaute Ed White, le premier américain à faire une sortie dans l'espace, qui ne voulait plus rentrer dans sa capsule,
Comme Samuel Beckett expliquant pourquoi son cas était plus désespéré que celui de Leopardi,
Comme le prisonnier d'Auschwitz qui hurla toute la nuit précédant sa mort et que ses compagnons de dortoir finirent par assomer,
Comme le fait que les lignes 11 et 2 se croisent à Belleville,
Comme le tuyau d'eau recouvert de crépi et de paillettes dans les toilettes de l'école nationale de musique de Thiers,
Comme les amis qui font comprendre le mot ami,
Comme le fait que cette liste eut pu être plus longue,
Tu ne mérites pas d'être livré au néant.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2105
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Yelti » 08 avr. 2015, 20:04

J'attends le troll qui s'exclame "Comme ma b*** !"

Si vous voulez en savoir plus sur Ed White http://tumourrasmoinsbete.blogspot.fr/s ... date=false.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Au Chat Rimaillant (Proses et vers pour l'Univers)

Message par Aragathis » 09 avr. 2015, 13:40

Tout ce que j'ai, c'est ça : https://youtu.be/qIkF48pw3qw?t=3m39s

Non, non, ne me remercie pas mon bon ours.
Ainsi parlait Aragathis.

Répondre