Les formidables aventures de Lapinot

Donnez vos conseils de lectures, réagissez sur l'actualité BD, racontez vos rencontres en dédicace...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Répondre
Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Les formidables aventures de Lapinot

Message par Aragathis » 15 nov. 2007, 18:49

Bon, d'accord, quand vous dites aux gens que vous aimez beaucoup cette série, ils vous regardent d'un air où se mêlent condescendance, pitié et autres sentiments rapprochés.
Mais contrairement aux apparences, ces BD sont super, pas vraiment pas leurs dessins, mais par la qualité des scénarios, des dialogues, et surtout la finesse des réflexions que les personnages font. Le tout avec un humour calme et méthodique qui ne laisse pas indifférent!
L'auteur, Lewis Trondheim (c'est ça l'orthographe Thibaut?) a aussi créé Donjon, et d'autres encore...

Avatar du membre
Tom Bombadil
Messages : 11
Enregistré le : 23 sept. 2007, 21:09
Localisation : Paris, TDM, Lune ...

Message par Tom Bombadil » 19 déc. 2007, 22:18

entièrement d'accord. C'est par ailleurs l'humour décalé de Coeur de Canard (Donjon) qui m'a fait basculer vers cette série (plus ancienne) dont j'avais juste vu qq couvertures sans y prêter gare. C'est avec Gaston et DCDC, les 3 séries de BD comique qui survolent toutes les autres. Dans cette BD, le personnage de Richard est tout simplement grandiose !! Et la mise en page a bcp de semblance avec DCDC dans le "style tourner-la-page = rebondissement-hilarant-du-scénario". Essayer le tome de Blacktown, vous serez conquis

Vive Lapinot !
Vive DCDC !
Vive la BD intelligente !
Cela dit, compay, la petite agnelle .... je la croquerais bien!

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis » 21 déc. 2007, 13:05

Bien parlé! Je désespérais de trouver enfin quelqu'un qui connaisse cette BD! :D
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
nodasyfr
Messages : 87
Enregistré le : 29 mai 2008, 21:13
Localisation : près de Nantes

Message par nodasyfr » 01 juin 2008, 21:48

Sympa de trouver ici des points communs autres que DCDC...
j'adore cette série et cet auteur !
(la mouche, mister O, et j'en oublie !)

Doña Hermine
Messages : 8
Enregistré le : 03 févr. 2009, 15:49
Localisation : Lyon

Message par Doña Hermine » 04 févr. 2009, 17:20

Hé bien, moi aussi, je suis une grande fan (et donc une grande inconsolable :cry: ) de la série des Formidables aventures de Lapinot ! :)
Avec moi aussi un gros faible pour Richard :D

Pour moi, Trondheim est un dialoguiste de génie. Un exemple ?
Lapinot - La compassion est ce qui sépare l'homme de l'animal, Richard
Richard - Ah bon ? Je croyais que c'était sa capacité à faire la guerre thermonucléaire :lol:

Avatar du membre
Scarabouille
Messages : 701
Enregistré le : 28 nov. 2008, 17:24
Localisation : Toulouse
Contact :

Message par Scarabouille » 04 févr. 2009, 18:27

Bon ben je vais agiter mes grelots au club BD de l'école, moi^^... "Ooooh des fauteuils tous confortables pour lire pleeeein de BDs !"...
Tel Anubis le Chacal, Reine-Mère, vous avez l'oeil fourbe et la dent furtive !

Avatar du membre
pins
Messages : 29
Enregistré le : 23 févr. 2009, 00:43
Localisation : 44
Contact :

Message par pins » 23 févr. 2009, 01:02

J'approuve sans réserve les aventures de Lapinot !
De ce que j'en ai lu chez mon frère, c'est à dire à peu près tout, l'humour de Trondheim y est vraiment présent, mais aussi l'espèce de touche "entropique" qu'il ajoute à ses œuvres, vraiment j'aime beaucoup.

Avatar du membre
Laurent Jerry
Messages : 359
Enregistré le : 10 déc. 2007, 12:14
Localisation : J'ai quitté ma caverne / J'accueille en ma taverne / en lisant un bon Verne / Au-dessus de ...
Contact :

Re: Les formidables aventures de Lapinot

Message par Laurent Jerry » 09 déc. 2009, 10:22

J'ose une extirpation de ce sujet de la gangue de moisissure qui le recouvrait.
Qui a osé l'in-extenso des Carottes de Patagonie ? Premier opus de la série, œuvre colossale (500 pages), illisible (le dessin est atroce), brouillonne (absence totale de scénario construit), sans la moindre logique, sans la moindre tentative de donner ou d'acquérir un sens, et dont Lewis Trondheim avoue parfois, lorsgue nous brenons les moyens te le vaire barler, qu'il ne l'a lui-même jamais relue après l'avoir dessinée.
Bref : un chef-d'œuvre dans toute l'acception du terme.
Image

Répondre