L'école belge

Donnez vos conseils de lectures, réagissez sur l'actualité BD, racontez vos rencontres en dédicace...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Avatar du membre
augustin
Messages : 37
Enregistré le : 21 déc. 2007, 19:03
Localisation : Dans la bizarre contrée lunaire d'Hyperbolie

L'école belge

Message par augustin » 03 janv. 2008, 16:38

Voilà, il fallait bien un sujet pour une si grande école, créatrice des grands classiques de BD : Tintin (Hergé), les Schtroumpfs (Peyo), Gaston Lagaffe, Spirou (Franquin), Boule et Bill (Roba)...
Pour moi, malgré la déferlante de nouvelles vagues et les grands empires manga d'un côté, et comics de l'autre, cela reste la meilleure école de BD qui aie existé. Malheureusement, elle n'est plus en très bonne forme :
-Tintin ne pipe plus mot depuis sa visite chez les Picaros
-Spirou, après tous ses bons auteurs jusqu'à tome et janry, s'est clos brutalement (mais magnifiquement, je l'avoue) avec une Machine qui Rêve troublante
-Lucky Luke est au bord du goufre avec ses nouveaux auteurs

Bref, les Schtroumpfs, Boule et Bill et Gaston Lagaffe sont les seuls anciens qui continuent à nous faire rire (et encore...)

Réactions ?
Modifié en dernier par augustin le 03 janv. 2008, 20:35, modifié 1 fois.
Hardi, joyeux soldats ! Allons, bombant le buste,
Chercher de belles morts dans une guerre juste !

Avatar du membre
hsdcdb
Messages : 804
Enregistré le : 24 sept. 2007, 22:51

Message par hsdcdb » 03 janv. 2008, 19:41

-Astérix et Obélix

Ecole belge ?
Et que faudrait-il faire ? ( II,8 )

Avatar du membre
augustin
Messages : 37
Enregistré le : 21 déc. 2007, 19:03
Localisation : Dans la bizarre contrée lunaire d'Hyperbolie

Message par augustin » 03 janv. 2008, 20:35

Ha, je me disais bien qu'il y aurait des erreurs. Au temps pour moi. Enfin, je trouve que le style se rapproche.
Hardi, joyeux soldats ! Allons, bombant le buste,
Chercher de belles morts dans une guerre juste !

Avatar du membre
hsdcdb
Messages : 804
Enregistré le : 24 sept. 2007, 22:51

Message par hsdcdb » 03 janv. 2008, 20:40

augustin a écrit :Ha, je me disais bien qu'il y aurait des erreurs. Au temps pour moi. Enfin, je trouve que le style se rapproche.

La ligne claire, peut-être ?

Sinon, les aventures d'Astérix étant publiées dans Pilote, Goscinny ayant collaboré avec de nombreux auteurs belges, le rapprochement est tentant.

Mais je m'y connais peu après.
Et que faudrait-il faire ? ( II,8 )

Avatar du membre
augustin
Messages : 37
Enregistré le : 21 déc. 2007, 19:03
Localisation : Dans la bizarre contrée lunaire d'Hyperbolie

Message par augustin » 04 janv. 2008, 14:11

Souvent on parle par extension de l'école franco-belge. On peut même en arriver à parler de l'école francophone, en opposition aux comics ou aux mangas.
Hardi, joyeux soldats ! Allons, bombant le buste,
Chercher de belles morts dans une guerre juste !

Avatar du membre
RedSean
Messages : 102
Enregistré le : 12 mai 2008, 16:01

Re: L'école belge

Message par RedSean » 14 juin 2009, 16:56

J'ai toujours raisonné en terme d'école franco-belge sans réellement faire une séparation stylistique ou d'esprit entre la bande dessinée française ou belge...il y en a t-il une en fait?

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Re: L'école belge

Message par kervin » 14 juin 2009, 17:40

Je n'ai jamais fait la distinction non plus. L'école Belge peut être l'initiatrice de la ligne clair avec Tintin et Spirou notamment, mais Pilote, et Vaillant (qui deviendra pif gadget) qui seraient donc de l'école française, sont parfaitement semblable à ce niveau, une nuance sur les "Gros nez" alors ? Ou les scénarii ?
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2105
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: L'école belge

Message par Yelti » 15 juin 2009, 10:28

La bande dessinée d'avant Pilote était très codifiée, les critères de publications y étaient fondés sur le dessin, le scénario passant loin derrière ; en fait la différence entre "l'école belge" et "l'école française" est que la première est bien une école avec ses règles, l'autre non. Gosciny et Pilote contribueront à la valorisation du scénario, et firent qu'on puisse parler d'art et non pas de divertissements pour enfants. Il n'empêche, les meilleurs bandes-dessinées ne sont-elles pas toujours belges ?

(pst, Kervin, en français on dit "des scénarios" et quant bien même tu voudrais mettre le pluriel italien, c'est "scenari" ;) )

Avatar du membre
Colin
Messages : 251
Enregistré le : 20 oct. 2008, 09:39
Localisation : Nice

Re: L'école belge

Message par Colin » 16 juin 2009, 21:51

Nous disons, que le mot soit français, italien ou wallon et bien que je risque de déplaire à Yelti, bien Scenarii, non ?
Il m'a mordu ! Je lui fais une thoracotomie antérolatérale dans le quatrième espace intercostal, et lui, il me mord !

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2105
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: L'école belge

Message par Yelti » 16 juin 2009, 22:03

Le pluriel français qu'il soit de France, de Belgique, de Suisse romande, de Louisianne ou du Québec de "scénario" est "scénarios" (et ce n'est pas moi qui l'ai décidé :wink:) ; "scénarii", ce n'est donc pas du français, c'est un pluriel formé sur le modèle alto/alti, entre autres exemples qui viennent tous - comme scénario - de l'italien. Mais ce pluriel est d'autant plus aberrant que dans la langue d'emprunt, l'italien, "scenarii" est tout autant inexistant.
Modifié en dernier par Yelti le 17 juin 2009, 13:01, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2105
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: L'école belge

Message par Yelti » 17 juin 2009, 13:01

C'est que justement la négation porte à confusion, et m'a fait trouver bizarre une première personne du singulier.
Mais je m'en remet humblement à ton jugement, ô Marquis des trois cratères.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: L'école belge

Message par Aragathis » 17 juin 2009, 13:29

Malgré l'euphonie, je crois bien que Yelti a raison : "ce" est la troisième personne du sing., pourquoi le verbe se conjuguerait-il à la première?
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: L'école belge

Message par Aragathis » 17 juin 2009, 15:20

Non, mais peut-être devrait-on, puisque c'est "qui" le sujet (du moins le pronom), et pas "moi"... Est-ce un abus de langage comme on en retrouve beaucoup? ("Incessament sous peu", qu'Athéna me pardonne, me hérisse les poils donc c'est le meilleur exemple que j'ai à fournir)
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
tibert
Messages : 128
Enregistré le : 04 mars 2009, 21:22

Re: L'école belge

Message par tibert » 18 juin 2009, 18:02

Si Yelti a raison de dire que le pluriel de scénario dans la langue de molière est "scénarios" avec un "S",

Kervin est dans son bon droit en écrivant "scenarii" qui se trouve être un pluriel latin (et non pas italien),
Une langue que nos lettrés ont toujours admis de plein droit dans de nombreuses expressions.

par exemple: I.D pour id est, ETC pour et caetera, QED pour quod erat demonstrandum, PS pour post scriptum...

Pour l'école belge, je fais partie de ceux qui ne la différencient pas vraiment de la "ligne claire" française, les deux étant étroitement interdépendantes, ne serait-ce que pour des raisons démographiques, une part écrasante des lecteurs habitant deçà du Quiévrain.
Tout au plus peut-on éventuellement séparer des périodes éditoriales, plutôt belge jusqu'aux année 60, basculant en france dans les années 70. c'est surtout l'existence de maisons d'éditions spécialisées qui crée cette distinction. Mais auteurs et lecteurs n'ont de toute manière jamais vraiment considéré cette "frontière" comme infranchissable!
Ne pouviez-vous chasser ces placides greffiers?
C'est que... j'ai très peur des chats.(VII.10)

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Re: L'école belge

Message par kervin » 18 juin 2009, 21:26

Dites... je veux bien l'écrire comme vous le désirez, avec toute les langues du monde si il le faut. Je voulais donc parlé du pluriel d'un scénario. Et je faisais une magnifique fautes de français, d'italien de latin, et autres ! Le seul être au monde à faire des fautes dans toutes les langues en un mot : Je suis. Yahhaaaa ! Guiness (Book) me voilà !
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.

Répondre