Page 1 sur 1

Re: Poésie différentielle - Recueils

Posté : 15 mai 2010, 16:12
par Battologio
Etonnant et nouveau, ce concours était décidément une excellente idée, et bien d'autres âmes qui hantent ces rivages auraient pu apporter au bizarre édifice une pierre attrayante.
Ma voix au capitaine, pour l'ensemble - de qualité, et particulièrement le premier (en vers), très réussi dans la cadence, le choix des mots et l'entrelacement des vers courts. Bravo aux deux autres apolorteilistes, notamment pour le troisième de caillou, compact et bien construit. Mention spéciale à l'ordre du désordre pour le second d'Ara, qui parvient décidément à propagander sur tous les airs et dans tous les thèmes !

Re: Poésie différentielle - Recueils

Posté : 27 oct. 2010, 14:12
par Yelti
Bonjour à tous !

Ah ! que n'ai-je point vu ce sujet plus tôt pour y participer !
Et sinon, ben j'ai voté pour Ara l'ana.

Re: Poésie différentielle - Recueils

Posté : 27 oct. 2010, 18:57
par kervin
Mon vote va à la pierre.

Bravo à tous !
La décision fut difficile à prendre.

Je ne saurais décrire ce que j'ai aimé dans chacun des textes.
Mais l'unité de caillou dans ses histoires, bien que différentes à chaque fois, m'a plu.

Re: Poésie différentielle - Recueils

Posté : 27 oct. 2010, 19:27
par Aragathis
C'est à Batto que mon vote est allé (honte à moi, j'avais oublié ce concours :mrgreen: ).

Re: Poésie différentielle - Recueils

Posté : 27 oct. 2010, 19:51
par Yelti
Honte à moi, je viens seulement de me rendre compte que les poèmes du caillou sont des calligrammes ! chapeau !
Mais je préfère quand même l'élégance nonchalante du goupil roux. Na !

Re: Poésie différentielle - Recueils

Posté : 27 oct. 2010, 21:10
par Aragathis
Merci l'ours qui pétune.

Re: Poésie différentielle - Recueils

Posté : 27 oct. 2010, 23:54
par kervin
Calligrammes, point n'avais-je remarqué, merci l'ours, d'attirer l'attention sur ce fait.

Re: Poésie différentielle - Recueils

Posté : 09 déc. 2011, 18:40
par Yelti
Hsdcdb

Mes pieds ont à leur bout, à leur bout dix orteils,
Qui comprendra jamais ce mystère de l’homme ?
Mes pieds tournent à vide et mon bras fait un somme ;
Muses qui me portez, suscitez mes éveils !

Mon pas est incertain et tous mes membres tombent,
Je devrais m’arrêter au milieu du chemin.
Que mettre dans ce vers pour l’emplir ? Du jasmin !
Je me veux écrivain, les dits vides m’incombent.

Non fluctuat mon pied, mon pied n’est pas palmé !
Mon beau pied, mon pied bot, que t’est-il arrivé ?
Que ne soutiens-tu plus mon corps, vieil imbécile ?

Mes orteils envolés, volés, partis ailleurs,
Le voleur a volé. Quelle veille futile !
Aux voleurs ! Aux voleurs ! Aux voleurs ! Aux voleurs !


Tomipe

Mon orteil
Sur le parquet craquant
Posé en équilibre
Comme la poussière sur l'air
Ne choit pas

Mon orteil
Nu sur le bois non verni
Du grenier craquant
De poussière et de murmures

Mes jambes
Qui vacillent ou plient
Et ne cèdent - envolées
Un je vous en prie de fermement d'oeil

Je ne sens plus que
Mon orteil qui touche le bois
Et son ongle qui frôle l'air

Yelti

Mes bouts de pieds s’énervent et grippent le sol de mes chaussures-épaves de vieux pétrolier brun de marc de café comme un godillot au bout de la canne à pêche, encrier coulé dans la mare aux buvards qui s'enfoncent en estrades d'eau où enfant je trempais les bouts de mes pieds, me pieds qui s'angent, mes pieds qui s'angèlent, sentent leurs empreintes articulaires se creuser en plusieurs étages de cratères.

Re: Poésie différentielle - Recueils

Posté : 09 déc. 2011, 19:14
par Yelti
Parodie gentiment moqueuse dans le premier cas ; pastiche en guise d'hommage dans le second. Et pour le dernier où je me suis pastiché moi-même, j'ai poussé jusqu'au bout ce style fait "d'une phrase torturée et étirée" qu'on m'a dit mien, et finalement j'aime bien quand même. (Comble du narcissisme, ne manquerez-vous pas de dire !)

Re: Poésie différentielle - Recueils

Posté : 09 déc. 2011, 20:09
par hsdcdb
Alors, il y en a un qu"on moque, l'autre à qui on rend hommage... Y a comme quelque chose de pourri au Royaume de la Poésie Différentielle... :evil: :evil: :evil:


J'applaudis des deux mains, comme dit le serpent. Belles parodies ! :thumbsup:

Re: Poésie différentielle - Recueils

Posté : 10 déc. 2011, 13:22
par Yelti
Par contre j'ai involontairement pourfendu la moitié des règles du concours de base, je me rends comtpe
Captain Boney Boone a écrit :N'aie crainte, Battologio, il ne manquait qu'une chose à l'exposé de ces travaux, c'est le numéro 1 dans son titre. Point ne nous contenterons d'un seul.
Bon si on arrêtait de bloquer le lancement de nouveaux concours sous prétexte que les chroniques sont encore en cours (mon c** !) ?

Re: Poésie différentielle - Recueils

Posté : 04 oct. 2012, 18:18
par Battologio
Captain Boney Boone a écrit :N'aie crainte, Battologio, il ne manquait qu'une chose à l'exposé de ces travaux, c'est le numéro 1 dans son titre. Point ne nous contenterons d'un seul.
Bien dit. Quel meneur d'hommes que ce capitaine.

Re: Poésie différentielle - Recueils

Posté : 04 oct. 2012, 23:11
par Poupi
Apparemment, tu as embrassé sa vocation archéologique.

Re: Poésie différentielle - Recueils

Posté : 05 oct. 2012, 11:40
par Battologio
Pire : quand j'étais petit, je voulais être paléontologue.