Page 1 sur 3

Bouts-rimés n°4 - Œuvres et critiques

Posté : 31 août 2009, 14:04
par kervin
Oyez, Oyez ! Voici par ordre alphabétique :

1.
LES ABSENTS de Tibert

Et qui donc traites-tu ainsi de coups de vents?
Est-ce parce que je manque à ce points de talents
Que je me vois bannir ainsi hors de grâce?
Eprouvant quotidien qui contraint au voyage!
Nomade condamné à vous faire cet outrage,
Bloqué en plein été au beau milieu d'une glace,
Ne pouvant, bon marin, déserter le navire
Dans ce grand blanc désert, quelqu'en fut mon désir,
Ne trouvant dans les cales pas le moindre Théâtre.
Mais le coffre du mort recelant une plume
M'engage à son tour, pâle fanal qu'on allume
M'éclairant chichement, troquant muse pour marâtre,
m'oblige inconstant, balbutiant, erratique
A griffer quelques mots au calel lunatique.

2.
Ce que l'orgueil et l'ennui font dire à un idiot de Yelti

Autant avouer mon désir : je voudrais violer la Poésie dans un élan lunatique, la caresser, la mordre, la manger, la transpercer de toute part, jusqu'à ce qu'elle hurle et que je vole ses injures, qu'elle s'allume et que je vole sa lumière pour prouver que Poésie n'est pas synonyme de grâce. Ce serait le dernier outrage ingrat, mais ce serait revanche. Et assurez-vous que je ne fais pas une "métapholllllle filée" mais que je remplace par Poésie le nom d'une poétesse ingrate.
Seulement, je mens. Et je ne vois devant ma glace qu'un innocent agnelet sans plume plus erratique que lunatique. C'est-à-dire que j'erre dans l'appartement, je fais les cent pas quoi. Poésie m'a fait tout perdre, en voulant toucher ma franchise et mon lyrisme latents, en voulant cracher une vérité profonde, je n'ai fais que feindre ; c'était du grand théâtre ! du cirque, même ! Si j'avais dit m'appeler Orphée et avoir fait le voyage aux enfers, si j'avais dit m'appeler Ulysse et avoir réussi à tenir vingt ans sur un navire sans vomir, même par grands vents, si j'avais dit m'appeler Cendrillon et avoir tué ma marâtre, je n'aurais pas été beaucoup moins sincère et mon récit en aurait été plus passionnant.

3.
C'est lunatique du Captain Boney Boone

C'est lunatique,
Erratique,
Que ma plume
Allume
Mon désir,
Navire
Fait de glace,
Sans grâce.
C'est un voyage,
Un outrage,
Du théâtre
Marâtre,
Sous des vents
Latents.

4.
Hasard de petits riens d'Aragathis

Alors que le rêveur s'empare de sa plume,
Commençant son voyage,
Le lampadaire que l'obscurité allume
Fait à Lune un outrage.
Le même instant contemple un homme sur la glace,
Perdu au loin des vents.
Un chien espère ailleurs qu'un maître fera grâce
D'os à moelle latents.
Ainsi au gré des lieux la nature marâtre,
Au vouloir lunatique,
Rend contingents les faits qui sont notre théâtre
D'incidence erratique.

5.
Que d'ire de Scarabouille

Lunatique ? Moi ? Quelle mauvaise interprétation !
J'ai toujours trouvé ton jugement envers moi bien erratique, mon petit.
Je veux bien croire à la qualité de ta plume, bien que tu aies encore bien du travail,
Mais c'est bien là ma colère que tu allumes, comme la paille de l'épouvantail.
Je ne sais pas sur quel nuage tu voyages, mais prend garde à tes transports à outrance, ils peuvent porter outrage.
Il est bien facile de se laisser tenter par ce beau navire fendant les vagues et la raison et que l'on appelle désir
Mais il est si aisé d'aller se figer dans la glace, et de ne plus pouvoir en ressortir, même en y pleurant grâce.
Alors fais moi plaisir, retrouve les bons vents, et ne va plus m'insulter de la sorte,
Car si je t'y reprends, sache que j'attends, armé de mes éclairs latents.

Merde alors.

Zeus.



L'heure est venue d'aller aux urnes !

Re: Bouts-rimés n°4 - Œuvres et critiques

Posté : 31 août 2009, 14:56
par Bragelonne
En voilà un dilemme ! Aimant la poésie mais seulement dans le sens de la lecture, je ne mêlerais pas d'en disserter, mais je vous dis tout de même bravo! Pour le moment je ne sais pas du tout pour qui voter, j'ai une préférence pour les textes de Yelti et d'Aragathis mais bon je vais encore réfléchir et relire...
Une très bonne idée ces bouts-rimés ! :)


Au lieu de faire un double post, j'édite mon message pour dire que j'ai finalement voté pour Aragathis
Ce qui est énervant avec les votes c'est qu'il faut toujours choisir (logique me direz-vous) bon je me tais...

Re: Bouts-rimés n°4 - Œuvres et critiques

Posté : 31 août 2009, 19:05
par eusebio
Les absents, de Tibert, ont remporté ma voix. Mais j'ai beaucoup hésité, car m'ont plus les oeuvres de Booney Boone et d'Aragathis. Elles restent toutes excellentes. C'est horrible de faire un choix ='(

Re: Bouts-rimés n°4 - Œuvres et critiques

Posté : 31 août 2009, 23:50
par Aragathis
Quoi qu'en dise Boney, bravo à tous les participants !
Pour le choix... Arg, comme toujours.

Le Tibert nous envoie les relents de la mer et l'effluve des embruns, avec un brin d'obscur. J'aime beaucoup ce mélange, mais les quelques syllabes surnuméraires (volontaires ou non) brisent un peu le ryhtme pourtant aussi cadencé que la houle. Du bon tout de même, il reste en lice !

Yelti : Waw. Bravo pour ton texte plein et fort, avec de vrais morceaux d'humour dedans ! La transition Ulysse-Cendrillon ajoute encore au burlesque. Pour l'heure, tu l'emportes dans mon jugement.

Mais attendons la suite.

Boney : Tu m'as devancé de plusieurs longueurs : alors que je me croyais original à n'utiliser qu'une part de mots, tu as fait en mieux en n'en utilisant presque pas ! J'admire.

Scaratrouille. Ah, Scaranouille, que vous êtes poli, que vous me semblez sot ! Encore une pirouette signée d'un chapeau à grelots ! Un bien beau boxon, taillé comme une flèche et précis comme une horloge, filé comme un bas nylon. Excellente conclusion, de plus.

Pour résumer le dilemme : Tibert et Scara s'empoignent pour avoir mon vote. Que faire, qui choisir ?
Ce sera...

...


...





...



Scarafouille !

Re: Bouts-rimés n°4 - Œuvres et critiques

Posté : 01 sept. 2009, 00:48
par Scarabouille
Non mais arrête de fumer, Ara !
Ce truc je l'ai pondu en 5 minutes avant la dead-line de l'époque (qui fut, ensuite, repoussée pendant plusieurs semaines, où j'ai eu la flemme d'y retoucher).
Mon texte est donc presque du hors concours... Mate-moi cette répétition de "bien" à vomir. Bon après, j'avoue, je me suis épaté sur quelques métaphores... M'enfin...

J'aime beaucoup l'audace du Captain. Mais j'attends encore un peu, relire Tibert, relire Yelti... Mon choix n'est pas encore fait.

Re: Bouts-rimés n°4 - Œuvres et critiques

Posté : 01 sept. 2009, 10:48
par Aragathis
C'est à moi de dire ça : j'ai mis trois minutes montre en main :-P .
Allez, on sera plus sérieux au prochain concours ; et puis si ton texte m'interpelle, qu'importe que tu aies trimé dessus comme un forçat ou non !

Re: Bouts-rimés n°4 - Œuvres et critiques

Posté : 01 sept. 2009, 14:42
par Yelti
Hééééééééééééé euuuuuuuuuuuuuuuh, personne il aime mon texte :cry: ! Bon, en même temps, c'est du pondu en une minute top chrono, j'avoue.

La cuvée reste meilleure que nos affreux sirops de la dernière fois, parlons-en :*
Tibert, désolé mais je comprend que dalle, je m'en vais relire ton poème au calme.
Captain : héhé, petit malin, va.
Ara : j'aime beaucoup même si je ne comprends pas tout, manque peut-être une pointe finale.
Scarabouille : il était pas mort, Zeus ?

Je m'en vais réfléchir dans l'isoloir, et relire avec plus de concentration.

Re: Bouts-rimés n°4 - Œuvres et critiques

Posté : 01 sept. 2009, 16:03
par kervin
La cuvée, la cuvée ! J'te jure ! Non mais, les glandeurs là ! On se tait, on vote, et on s'en va.

Et mon vote revient à :



Mystère, je l'ignore.

Re: Bouts-rimés n°4 - Œuvres et critiques

Posté : 01 sept. 2009, 17:56
par Scarabouille
Le facteur "vacances" a beaucoup joué sur ma productivité et mon lyrisme. Et c'est sans doute un cas général démontré par l'exemple.

Ne sois pas si sévère Captain, cela reste un concours entre amis (qui, certes, pour cette fois-ci, fut mené avec un certain manque de sérieux). Au moins chacun saura qui s'y est mis à fond ou pas, et jugera en fonction.

Je t'ai décerné mon vote, d'ailleurs.

Re: Bouts-rimés n°4 - Œuvres et critiques

Posté : 01 sept. 2009, 18:04
par Scarabouille
Dans ce cas tout va bien drelin drelin ! :joker:

Et, non, mon vote a été fait il y a déjà quelques heures... et à vrai dire j'ai bien fait, car il fait presque office de vote posthume au vu du poème que tu nous as sorti pour les bouts-rimés n°3.

Re: Bouts-rimés n°4 - Œuvres et critiques

Posté : 01 sept. 2009, 18:49
par Yelti
Qu'il ait été produit à la va-vite ou non, n'empêche, j'en suis fier de mon poème.

Re: Bouts-rimés n°4 - Œuvres et critiques

Posté : 01 sept. 2009, 19:10
par kervin
Tibert emporta ma voix.

Mais les autres ! Diantre, ce fut difficile de choisir !

Entre le "Merde alors !" de notre bouffon, le poème magnifique de concision du Cap'tain, le titre sublime du renard,et l'étrangeté de celui de notre ours.... le dilemme !

Re: Bouts-rimés n°4 - Œuvres et critiques

Posté : 06 sept. 2009, 23:20
par tibert
C'est Boone le laconique, qui le plus me plaît.

Captain Boney Boone a écrit :Je vais voter pour le seul (peut-être) qui a pris son temps
Ravi d'avoir fait illusion! L'arthrite et mon vieil âge m'oblige tout de même à compter sur deux mains.
Mais d'accord avec Boone, il n'y a aucune gloire à pondre ainsi dans la légèreté.

Re: Bouts-rimés n°4 - Œuvres et critiques

Posté : 07 sept. 2009, 10:00
par kervin
Vais finir par ma jeter la pierre si tous on fait ainsi. Comment ça tous on fait ainsi ?... :cry: :cry:

Re: Bouts-rimés n°4 - Œuvres et critiques

Posté : 07 sept. 2009, 19:06
par tibert
Reste avec nous Kervin, les lapidations c'est drôle que lorsque les spectateurs y prennent part.
Même le Christ à pondu un poulet là dessus.

La faute n'est point tienne si nous sommes de lunatiques erratiques! (quoique...)