Tolkien ou Paolini, on va trancher

Les jeux et concours pour se détendre entre nous...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Tolkien ou Paolini, on va trancher

Message par Aragathis » 09 juil. 2009, 21:11

Yelti m'a envoyé à la face des mots
Que je n'oserais transcrire ici sans rougir.
Insultant Tolkien, piétinant ses rameaux ;
Bâvassant Baudelaire, il s'attira mon ire.

L'affront entache le mérite de ces maîtres.
Ma lessive nettoiera cette odieuse injure !
À quatre vers d'ici je te renverrai paître
Dans ton marasme moutonien de l'inculture.

Il va griller du renard, à ce qu'il prétend.
Fi ! J'attends de le voir. Dangereux incendiaire,
Prends garde à ce retour de flammes qui t'attend.
Qui veut la peau de l'ours? Bon marché aux enchères !
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Re: Tolkien ou Paolini, on va trancher

Message par kervin » 09 juil. 2009, 23:13

Tata yoyo ! Pour citer note culture contemporaine... __"
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2103
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Vers piquants et disloqués

Message par Yelti » 10 juil. 2009, 00:17

Ta bêtise idiotement imbécile est telle
Que tu n'as rien (mais rien de rien !) pu capter
Des nobles, intelligentes, grandes et belles
Affirmations littéraires que j'ai clamés !!!

Ce n'est pas après Monsieur Tolkien que je brame
Même si ce dernier n'est pas très original,
Au moins ce grand mythographe (paix à son âme),
Etait érudit, pas comme toi le chacal


Imbécile, ignorant, béotien, lourd d'esprit,
Débile, fou à lier, bref : complètement bête.
C'est à toi que j'en veux, à toi ! Je te maudis,
Toi, toi, toi seul — et le conneries que tu pètes !

Ton incompréhension du problème te pousse
A confronter deux gars costaux qui n'ont entre eux
De commun que la non-pratique du point-mousse.
Tolkien est inventeur ? Tiens donc... et ses aïeux ?

Tolkien est inventeur, Paolini copieur ?
Mais y'en a mille des bouquins de cette ampleur !!

(Je te vois frémir d'angoisse, tu peux toujours abandonner maintenant et je te laisserai peut-être en vie.)

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Tolkien ou Paolini, on va trancher

Message par Aragathis » 10 juil. 2009, 12:07

De ces temples retentit le son de mon cor,
Ces temples de savoir et de littérature
Où j'allie le bon droit au sain d'esprit, de corps,
Pour déclarer la guerre à l'armée d'inculture.

Imbécile ? J'avoue. Ignorant ? Je conçois
(Socrate l'a bien dit). Béotien ? Es-tu sûr?
Lourd d'esprit ? Débile, fou à lier ? Je ne crois.
Je n'en veux pour preuve que les liens qui m'assurent.

Je maintiens que je suis, au grand dam de Boney,
Du genre des rêveurs, les cousins des poètes.
Mon esprit vole au loin, inconséquent... Léger.
Depuis quand un coureur de nuages est-il bête ?

Ma main ne tremble pas lorsque j'écris ces vers,
Ma langue n'a fourché quand je les ai clamés,
Ma voix reste assurée malgré tous mes travers :
Que me traites-tu là de débile, allumé ?

N'entrave pas un fou, malheureux inconscient !
Il t'offre son délire en sus de la raison ;
N'est pas fou qui l'on croit, si aucun ne consent
À prendre le présent qu'on fait à sa maison.

Maudis tant que tu veux, j'en ferai mon affaire ;
Ce n'est pas ton juron qui me fera plus peur.
Garde ton italique, aiguise mieux ton fer :
Tu n'as fait qu'émousser un peu plus ton ardeur.

Tolkien est inventeur, je le dis, je l'affirme.
Il créa les Valars, le mithril, Aragorn ;
Il inventa les Elfes, ça je le confirme,
Ainsi que les forts Nains aux boucliers de corne.

Il fit du Silmaril la bague qui fut sienne,
Il inscrivit aux cieux le nom d'Eärendil,
Il grava dans la pierre Beren et Lùthien.
Son oeuvre est éternelle, presque un Evangile !

Il prit certes des noms et des lieux aux nordiques.
Il fut certes en partie assez manichéen
(Mais pas totalement : pense donc aux antiques
Saroumane et Gandalf, ambigus aux confins).

Il n'en reste pas moins créateur absolu,
Comme Hugo, mieux qu'Homère, que tu citais tant.
Le Seigneur des Anneaux et tout ce que j'ai lu
De lui est original par-delà le temps.

Paolini n'a fait que remâcher sa prose
Et la dégobiller en en changeant les noms ;
Il ne mérite pas qu'on lui jette des roses,
Ni même deux quatrains. Qu'il perde son renom !
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Tolkien ou Paolini, on va trancher

Message par Aragathis » 10 juil. 2009, 12:12

En d'autres termes, je ne frémis que d'excitation pour l'hallali que je vais t'envoyer. Si tu renonces maintenant, tu t'en sortiras - peut-être.
:twisted:
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
zvehee
Messages : 20
Enregistré le : 28 sept. 2008, 16:14

Re: Tolkien ou Paolini, on va trancher

Message par zvehee » 10 juil. 2009, 12:53

*et paf dans ta tronche* (fais gaffe, hein, parce que j'aurais pu écrire "gueule", et la tu l'aurais senti passer mouahahahaha)

Comment peut-on imaginer une seconde que Paolini a un quelconque talent littéraire ?
Mon frère de 13 ans écrit mieux que lui bon sang !!! (et OUI j'ai lu la version originale...)

Cependant, je vais défendre Yelti sur UN point :
Paolini ne s'est pas inspiré QUE de Tolkien.
Effectivement, il lui a piqué la (quasi) totalité de son univers...
Mais le scénario n'est pas de Tolkien, bien sûr que non : il est de George Lucas...

Eragon : ou le Luke Skywalker version Tolkien...
"Without music, Life would be a mistake." Nietzsche.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2103
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Tolkien ou Paolini, on va trancher

Message par Yelti » 10 juil. 2009, 13:34

Renomme "Valars" en "Valar" !
Tu glapit fort pour oser dire
Que John Tolkien est le moins pire,
Mais tu es tellement connard

Que tu écorches les beaux noms
Que celui que tu idolâtre
A inventé. (Et avouons
Que rien d'autre n'est de son âtre,
Car il faisait feu de tout bois,
Mais chouravait le bois des autres !)

Je dois t'instruire toutefois,
Tu ne sais ri-en ! Et entre autres,
Le Quenya est trop compliqué
Pour ton cervelet alité.
Tu dois savoir qu'en haut-elfique
"Ar" est ja marque de pluriel
Qui ne souffre pas d'S. Applique
Les règl's de John ou Glorfindel

Te cassera la margoulette.
Je ne peux craindre la défaite,
J'ai avec moi les plus géants :

Eragon, Belgarion, le roi Arthur, Konan....
Alors ? Tu le vois bien : je connais tout à donf !
Glapis : "Grâce !" et admets mon éclatant triomphe !



@ Zwehee : N'ai pas trop confiance en les talents de ton frère ! Faire mieux que Paolini à treize balais, pfui !
Tu n'as lu que le premier tome je suppose, après Tolkien, Lucas !!! On aura tout vu !!! Paolini a eu des inspirateurs, certes. Coville, oui ! Eddings, oui ! Eddison, oui ! et... Richard Wagner, oui ! Tolkien, non ! Lucas, non !

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Tolkien ou Paolini, on va trancher

Message par Aragathis » 10 juil. 2009, 14:34

On fait mieux que toi en deux strophes seulement.
Tu écris mal, en de foireux alexandrins,
Tu es vulgaire, tu insultes, et tu mens
Sur ton talent de rixme : en douze, malandrin !

Pour une erreur de frappe en onze beaux parterres,
Tu feins l'indignation ; c'est bien toi qui fait feu
De n'importe quel bois ! Vingt-quatre mauvais vers
Pour un seul s de trop, voilà qui est fameux !
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2103
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Tolkien ou Paolini, on va trancher

Message par Yelti » 10 juil. 2009, 16:55

Ameute qui tu veux pour prendre ton parti,
Je ris des classiqueurs qui pullulent ici,
Je peux faire des vers réguliers, tels ceux-ci.

Mais moi, je suis un romantique,
Et mes hurlements tourmentés
Ont un charme qu'on veut cacher.
Les vers vides que tu astiques
Sont loin de me donner la trique...
Cesse donc de baragouiner,
Car tu ne fais que versifier,
Tu n'es rien qu'un syllabomètre,
Pas un rêveur, ni un rhéteur.
Tu scande sans aucune ardeur.
Attention, mon verbe de maître
Pourrait perdre toute douceur
Contre le renardeau sans peur
Qui venant tout juste de naître
Titille le plus gros des êtres :

Moi, l'ours horrible et débordé.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Tolkien ou Paolini, on va trancher

Message par Aragathis » 10 juil. 2009, 18:05

Hors des terres connues se tient l'être fardé
Le plus affreux qui soit, j'ai nommé l'ours clownesque !
Tu me ferais rire si tu daignais garder
Un ton plus respectueux, comme le mien ou presque.

Mais ton discours à la Bigard donne à gerber.
Ravale tes insultes, prends un ton calmé,
Ou je te punirais avec une fessée.
Romantique! Je rêve ! Et pourquoi pas palmé ?

Pas palmé de la vigne des Dionysiaques,
Ni même du laurier de ce bel Apollon ;
Mais palmé des épines qu'on flanque aux arnaques.
Crève dans ton bourbier aussi moche que long.

Si tu veux l'emporter, reste dans le sujet !
N'espère pas me vaincre en bavant du pervers
En compissant mon verbe, mes piques, mon jet,
Ou je te renvoie aux pénates en un vers !
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2103
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

je parle de ce que je veux

Message par Yelti » 11 juil. 2009, 17:11

(Un vernis, même beau, même pétant, ne change
Pas une pauvre croûte en tableau. On dérange
Bien trop ces vieux dieux latins encroûtés, fourbus.
Les mythes latins, hein ? Un tiroir vermoulu
Où piochent les feignants qui n'ont aucune idée.
Un bon mythe respire et le charme de fées
Et l'horreur des géants à moitié réveillés,
Depuis le Jotunheim glacé et congelé
Jusqu'aux arbres vivant de l'Altheim tout vert d'elfes.
La mythologie grecque est aussi bien ? Des nèfles !
Ce sont des vieux pervers frissonnants qu'un regard
De
Gûntera pourrait envoyer sans retard
Jusqu'au vide béant du Ginnungagap.
) Cette
Précision terminée, il faut que je répète
Que si j'ai demandé la rixme. C'était pour
Te punir de ton ton de tout petit balourd
(Pan pan tu tu !) et pas pour discuter autour
De Christophe et Ronald,... C'est pas, bébé d'amour,
Des auteurs qu'un gamin de ton âge peut lire.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Tolkien ou Paolini, on va trancher

Message par Aragathis » 11 juil. 2009, 21:07

Peuh ! L'irresponsable sans cerveau que tu vaux !
Ni rime ni métrique, abruti de paroles,
Tu confonds le prénom (qui parle de mac Do?
Il s'appelle Reuel !) et oublies ton rôle :

J'ai demandé la rixme pour venger l'honneur
De deux de mes idoles que tu insultas,
Pas pour finir farci de tes jurons menteurs !
Quelques noms de son oeuvre sont le résultat ?!!

L'illusoire rhéteur que tu es devenu !
Tu n'as su pour l'instant que m'insulter sans cesse,
Accumuler les termes, sombre parvenu !
Ta bave pervertit ces termes que tu laisses !

Heureux qui comme l'ours a perdu son ramage
En vaine impéritie de verbes rocailleux...
Comprenez, c'est bien sûr : bienheureux le sauvage
Qui ne peut pour ses dires que fermer les yeux !

Les mythes, inutiles ? Débiles, les dieux ?
Parce qu'à ton avis de grand sage éclairé,
Il est bien mieux séant de connaître les lieux,
Les vies, les personnages d'un monde inventé ?

Mais les mythes latins et les grecs, c'est chez moi !
Je les sais, je les sens, je les veux dans ma tête !
Ils sont toujours présents chez nous même sans foi !
Cent fois par semaine tu les vois, grosse bête !

Aphrodite, Héra, Zeus... Ils sont nos caractères,
Ils sont nos quotidiens ! Cent Argus nous surveillent
Par l'oeil des caméras, mille Thésées sur Terre
Suivent un fil d'Ariane au cours des nuits de veille !

Combien de Ménélas veulent reconquérir
Leur Hélène partie dans les bras d'un Pâris ?
Et pense à ces Achilles qui pour ne souffrir
D'atteinte à leur orgueil abandonnent la lice !

Autant de ces Midas qui changent en argent
Toutes les marchandises dont leurs mains s'emparent,
C'est autant d'Artémis qui clament aux amants
Qu'elles resteront vierges - quels poreux remparts !

Les mythes sont en nous comme nous au coeur d'eux,
Ce point est indéniable, admets-le sur le champ.
Le monde de Tolkien est un fabuleux jeu
Qui montre aux sceptiques qu'ils sont toujours vivants.

Quant à mon ton balourd, en quoi est-il mauvais?
Pour quelqu'un qui serine les mêmes bêtises
Depuis trois quarts de pages, je te sens mal fait !
Je t'attends, qu'attends-tu? Pour ton prochain tir : vise !
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Yelti
Messages : 2103
Enregistré le : 04 juil. 2008, 11:44
Localisation : Thiers
Contact :

Re: Tolkien ou Paolini, on va trancher

Message par Yelti » 13 juil. 2009, 18:13

Visiblement mon art, ma façon romantique
De rixmer, te déplaît. Sache que je réplique
Ce que je veux, non mais ! Je rime quand je veux,
Ma métrique incomprise est empreinte de feu !
J'abhorre les quatrains, et préfère à la rime
L'assonance qui est plus médiévale et plus
Tolkienesque ou Paolinienne. Alors, mon crime
C'est d'avoir pris comme arme un vers fantastique et pointu ?

Maintenant, corrigeons tes brouilloneux quatrains :
- Je connais mieux que toi le beau nom à rallonges
De J. R. R. Tolkien, Ronald pour les copains ;
(Cela ne servait à rien de rien que tu allonges
Ton chausseteux café de fadasses mensonges.)

- Venons aux porcs divins ; tu dis qu'ils sont partout,
Et c'est bien là leur tort. Ce sont des malesherbes
Envahissantes et ravageuses qu'on fout
Dans tous les mauvais plats sériels. Mais surtout,
Ce sont des beaufs pervers qui niquent les imberbes,
Les barbus, les frais, les vieux, les dieux, les mortels,
Et même le bétail. Les légendes latines
Ne sont pas des chansons mysthiques, léonines
Et charmantes* jouées par les grands ménestrels,

Mais des chansons à boire. On devrait plutôt suivre
Le bon choix de Tolkien : vois les mythes finnois,
Entends dans les chansons de Galadriel, les voix
De Tapio** et Pohjola*** portées par les cuivres

De Sibelius. Enfin, le plus intelligent
Est bien Paolini qui fit des belles-gens
(Les elfes fiers, beaux, grands et savants) des athées !


*Au premier sens du terme : "ensorcellante" ;
**http://www.youtube.com/watch?v=bYFEq80AwzU ;
***http://www.youtube.com/watch?v=ZtB0ZRKSnLs.

Avatar du membre
eusebio
Messages : 379
Enregistré le : 06 janv. 2008, 19:18
Localisation : Demandez a la CIA!!

Re: Tolkien ou Paolini, on va trancher

Message par eusebio » 13 juil. 2009, 18:26

zvehee a écrit : Mon frère de 13 ans écrit mieux que lui bon sang !!!

:cry: Colin, vient, il insulte la nouvelle génération, lui, là
"Et tandis que les squales vous mettront en pièces, nous ricanerons de manière terrible!"

(\__/) (\/)
(='.'=) ( '.')
(")_(") (('')('')

Avatar du membre
eusebio
Messages : 379
Enregistré le : 06 janv. 2008, 19:18
Localisation : Demandez a la CIA!!

Re: Tolkien ou Paolini, on va trancher

Message par eusebio » 13 juil. 2009, 18:33

Et quant à Tolkien, de par ses écrits
Surpasse sans effort le jeune Paolini!
Poser la question est presque insensé!
Un sujet entier me parait déplacé!

Rimbaud aussi écrivait à quinze ans,
Mais lui pour le moins avait du talent
Le cas de l'autre auteur est bien différent
Il reste mauvais, jeune ou vétéran.
Modifié en dernier par eusebio le 13 juil. 2009, 21:19, modifié 1 fois.
"Et tandis que les squales vous mettront en pièces, nous ricanerons de manière terrible!"

(\__/) (\/)
(='.'=) ( '.')
(")_(") (('')('')

Répondre