Rixme

Les jeux et concours pour se détendre entre nous...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Rixme

Message par Aragathis » 07 déc. 2009, 23:02

Ha ! Si joueur de machette a pu me faire ris,
C'est bien toi, maraîcher ! Je me calme pour voir,
Et l'autre de me presser un petit smoothie !
Ha ! Je ris de me voir si seul en ce terroir !

Car je ne vois personne, agriculteur borné,
Et prestigieux absent. Ah, tiens, si, v'là Boney,
Un bon gars du pays, qu'à l'pied dans son sabot
Et son sabot au chaud, quand bien qu'y boit pas trop.

L'est pas ben trop rusé, mais on l'garde quand même :
L'en faut ben tant qu'on peut pour remettre au carême
Ces bondieus'ries d'oiseaux qu'ont peur que de c'qu'est moche.
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Rixme

Message par Aragathis » 07 déc. 2009, 23:44

Est-ce que tu menaces de hurler, l'ami ?
Mais fais ! J'attends depuis suffisamment longtemps
Pour mériter un peu plus qu'un salmigondi.
Aboule la colère, explose les tympans !
On attaque une rixme avec plus de violence
Qu'en faisant un cocktail ! On enflamme ses mots,
On aiguise sa verve, on reforge ses lances !
On bondit du fossé, on brandit l'arme haut,
On prend un grand coup d'air, on l'avale tout rond,
Et on hurle à la Lune, au sang et à la mort !
On enfonce la phrase de l'oreille au tronc !
Le marteau de chaque a, la pointe d'i, l'effort
De tous les k pour arracher au combattant
Le pleurs du nouveau-né, c'est ça, c'est ça hurler !
Alors hurle, au lieu d'attendre en m'en menaçant !
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Bombasthos
Messages : 5
Enregistré le : 29 déc. 2009, 12:39

Re: Rixme

Message par Bombasthos » 31 déc. 2009, 15:47

Fémurs de Paracelse ! Cette cité me plaît !
M’accueillant d’un chaleureux double « Bienvenue »
L’Aragathis gardien déjà m’indiquait
D’un fameux coupe-gorge, numéro et rue.

J’y chemine, intrigué, quoique sans pas presser
- Car trop rares sont les tavernes rixmiques -
En emmenant loin du cordial guichetier,
Mes vers martiens et bellicisme anatopique:
Réjouissons-nous donc ! Ce forum est une arène !
Essédaires connectés, prolixes dimachères,
« Morituri etc… », à moi la prétorienne !
Intrépide, je suis bien fol et docte belluaire….

Veuillez accepter de moi cet humble acrostiche
Oubliez, je vous en prie, Lutèce et Sorbonne
Une fois sur scène, vous tous le savez: nul postiche
Souffriez-vous que courtoise charge je vous sonne ?

Sans animosité, juste faire connaissance
Aragathis, Battologio, autres verbretteurs
Les vers croiserez-vous ici, là-bas, ailleurs ?
Une fois n’est pas coutume: docteur et querelleur
Eh, Hippocrate, pardonnez mon intempérance !
Cependant j'approche et pas un bruit ?!
Mes rixmeurs seraient-ils déjà trop ivres de champagne et d'huîtres ?
Tiens, voici la gargote...
Hola tavernier ! M'ouvrez-vous ?
Suspense... héhé

Bonne année à tous !
"Je conduirai ma démonstration selon un modèle hylémorphiste aristotélicien, nuancé toutefois de quelques apports récents de la corpusculaire mécaniste." (V, 19)

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Rixme

Message par Aragathis » 11 mars 2010, 19:32

Si c'est à moi que tu parles, je me demande bien quand le gong a sonné. On n'a pas rixmé ensemble depuis un moment, et la dernière victoire fut mienne.
Ou alors je suis schizo.
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Montoyeau
Messages : 20
Enregistré le : 23 sept. 2009, 19:03
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rixme

Message par Montoyeau » 27 mars 2010, 10:44

ha ! la tranquille assurance de la force brute,
Qui croit tendrement en la puissance de ses biceps
Et néglige le fait que je sois aussi plein de peps
Fendant à droite, à gauche, un coup au but
Voltigeant tout au long de l'escarmouche...
Qu'à la fin de l'envoi, tel Cyrano, je te mouche
Et d'une pointe acérée,
Et d'un mot bien placé !

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Rixme

Message par Aragathis » 27 mars 2010, 11:08

Ah, ces chers p'tits nouveaux, qui d'un vers appuyé
Et d'un sang bien vermeil
Qu'on sirote à la paille
Viennent nous requinquer à coups d'"han", "paf" et "yah !"...

Eh bien soit ! Je reviens, motivé par Montoy',
Pour crever les boyaux
Du Boney casse-nouilles
Et punir une fois nouvelle ce voyou !
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Re: Rixme

Message par kervin » 27 avr. 2010, 16:47

Un mois de silence en ce lieux !
Que vous arrive-t-il par Dieu ?
Seriez-vous pâles pauvres hères ?
Ou enterrés six pieds sous terre ?
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Rixme

Message par Aragathis » 06 avr. 2011, 10:33

Devine un peu qui vient, en retard, à cet huis
Délaissé par la foule et aux gonds tout rouillés ?
Ce n'est pas le voisin pour se plaindre du bruit
(Puisqu'il n'y en a plus), ni le facteur grippé

(Le courier s'est tari ces derniers temps). Qui est-ce ?
C'est le vieil habitué, c'est le fils trop prodigue,
Qui revient bien après pour relancer la gigue !
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Rixme

Message par Aragathis » 05 juin 2011, 12:29

Gigantesques faignants, fainéantes altesses !
Ah ça ! Votre Glandeur, si votre incompétence
Est telle, dans l'immense, que votre silence…
Ainsi parlait Aragathis.

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Rixme

Message par Poupi » 05 juin 2011, 14:21

Lance ailleurs tes piques et tes hardiesses
Avec tes grotesques homéotéleutes
Qui feraient ricaner La Fontaine ou bien Goethe,

Gothique canidé dont la verve enragée
Évoque, par l'aspect, le rôt d'une gargouille :
Même grâce, même rage, même tambouille !

Pour ces gamineries n'es-tu pas trop âgé ?

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Rixme

Message par Aragathis » 05 juin 2011, 15:11

Au pas, général, chef, au pas, mon lieutenant.
Tu calques ta bafouille au rythme sans écho
Des autres, chefaillon. Le Fonteux ? L'Argœthant ?
Rien à faire ! Qu'ils rient : ainsi, leur bec est clos !

Le gothique, mon bon, fit élever ses flèches,
Ses traits et ses carreaux bien plus haut que tes piques ;
Quant aux laides gargouilles que les cieux lèchent,
Leurs glaviots choient sur ton front microscopique.

Et d'où suis-je gamin, irrespectueux jeunot ?
Quand bien même, parbleu, sonnerait-ce trop faux ?
La candeur cède-t-elle au nombre des années ?
Ainsi parlait Aragathis.

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Rixme

Message par Poupi » 05 juin 2011, 16:00

Ah, Némésis, mais qu'attends-tu pour le damner ?

Vois ces rimes au phonème si solitaire,
Ces incises qui s'efforcent d'au moins combler
Son mètre, à défaut de son caractère
Dont la note au grand Jugement sera salée !

Le voilà invoquant le respect (envers lui)
Juste après son tercet d'insultes (pour autrui) !

La pauvre esthétique qui se prétend montante
Vers des nues élevées, et puis se reconnait
Crachat chutant en sa mollardeuse descente,
Se déprécie par les règles qu'elle connaît !

Le voilà invoquant la hauteur (envers lui)
Juste avant son glaviot nauséeux (pour autrui) !

Il avait dévoilé sa puérilité
Par ses « j'men fous ! » d'ado aux gigantesques airs,
Rebelle de merde snobant avec gaité
Ceux qui furent les vrais révolutionnaires !

Le voilà invoquant le génie (envers lui)
Juste avec son refus des génies (pour autrui) !

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Rixme

Message par Aragathis » 05 juin 2011, 16:40

Aux truies (gruiii !), aux pourceaux les glands que tu me jettes !
La Fontaine, un génie ? On ne me prévint pas.
Goethe oui, je l'admets ; mais que faisait-il là ?
Si tu veux du génie, virulente crevette,
Écoute un peu Brassens ainsi que Richepin ;
Les gargouilleux de roc, anges comme démons,
Sont plus vivants que toi, impétueux lapin :
L'air qu'ils boivent ferait éclater tes poumons.
Ainsi parlait Aragathis.

Poupi
Messages : 1252
Enregistré le : 21 déc. 2009, 12:44
Localisation : Enseveli sous la neige de Lorraine

Re: Rixme

Message par Poupi » 05 juin 2011, 17:17

Dépoumons-nous alors, si c'est d'air d'infini !
Moi, n'ai-je pas toujours vénéré les génies ?

Retournement qui fait passer Judas, Besson,
Pour les plus fidèles et pour les plus constants !
Du refus de maitre tu donnais les leçons,
Et te voilà fouillant les archives du temps !

Pauvre girouette, comme précédemment,
Tu charries l'axiome de non-contradiction !
Te voilà usant de fallacieux arguments,
Gambergeant la rocaille avec les alluvions.

Cet étendard caméléon défendrait le bon goût ?
Tu voudrais définir le génie, ne sachant
Définir l'opinion crachée par ton bagout ?
Moins fou était Ulysse à son soc et son champ !

La belle source que tu veux conspuer
Maniait l'ambiguïté avec un grand génie
Mais ta lourdeur laisse l'honnêteté tuée
Plus violemment que ne le fut Iphigénie.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Re: Rixme

Message par Aragathis » 05 juin 2011, 18:41

Fuis, figé nieur de la bonne aventure !
Fuis le piège tendu par ta propre prudence !
Qu'il est beau et doué, par-dessus la ceinture
Et loin de la bassesse où pourtant naît la danse !

Il est fin et roué pourtant, posant les pieds
- Qu'il a par trop sensibles - là où il voit mieux.
L'accusation facile à jeter sur papier
- Et le papier au feu, le bon goût au milieu ! -

Et le ton méprisant, avec cette hauteur
Qui fait l'aristocrate et l'homme de haut rang,
Qu'il est habile et fort, et plein de verve, et grand !

Ce n'est pas en citant les mythes, les auteurs,
En récitant des lieux communs valant le bagne,
Qu'on crée et qu'on décolle. Encore moins l'on gagne !
Ainsi parlait Aragathis.

Répondre