Bouts-rimés N°1 : Textes et sondage

Les jeux et concours pour se détendre entre nous...

Modérateurs : hsdcdb, Aragathis

Quel est votre texte préféré ?

Le sondage s’est terminé le 26 mars 2009, 21:37

1) Par delà les années..., par Aragathis
0
Aucun vote
2) L'aurore apparaissait à peine..., par Captain Boney Boone
2
17%
3) De mes nuits sans sommeil..., par groopynat
7
58%
4) "Complainte d'un cœur enffeuillé", par kervin
1
8%
5) "Les Sardines", par tibert
2
17%
 
Nombre total de votes : 12

Avatar du membre
hsdcdb
Messages : 804
Enregistré le : 24 sept. 2007, 22:51

Message par hsdcdb » 19 mars 2009, 00:59

Captain Boney Boone a écrit :Première déception ressentie sur la valeur de tes connaissances linguistiques et littéraires... Un petit tour sur le TLFi t'en expliquera la raison.
Ta remarque m'a fait chercher. S'il est vrai que je suis allé assez vite et que je connais et utilise le pluriel pour "aucun" ou "nul" devant les noms uniquement pluriel, j'ai appris autre chose aujourd'hui. Je cite :
Aucun et nul ne s’emploient au pluriel que devant les noms qui SOIT n’ont pas de singulier (aucuns frais), SOIT ont un sens particulier au pluriel (aucuns gages).

La langue écrite, surtout littéraire, continue à utiliser le pluriel devant D’AUTRES NOMS :
* Aucuns fruits. (Code civil)
* Je ne réclamerai aucuns droits. (Dumas fils)
* Sans aucunes preuves. (Bordeaux)
* Aucuns scrupules. (Clemenceau)
* Aucuns royaumes. (Péguy)
* Aucunes choses ne méritent de détourner notre route. (Gide)
* On ne peut lui attribuer aucunes ombres intérieures. (Valéry)
Grevisse donne aussi quatre citations avec « nul » au pluriel.
Il rappelle que aucun et nul ont été employés couramment au pluriel jusqu’au XVIIIe siècle :
* Il ne garda aucunes mesures. (Bossuet)
* Sans avoir vu aucuns ennemis. (Sévigné)

Je me suis donc risqué à écrire « aucuns sucres » puisqu’il y en a plusieurs.
Il n’empêche qu’il vaut mieux n’utiliser le pluriel que dans les deux situations du premier alinéa, tant que nous ne serons pas des écrivains confirmés…
Je préfère « sans sucres » à « aucuns sucres ».

Source : Grevisse n°608c.
Cela me semble toutefois fort étrange dans une langue contemporaine. Mais soit. Je retire donc ce que j'ai dit et découvre alors un attrait nouveau au poème.


Quant à cette tournure que tu juges scolaire et qui a, c'est vrai, le défaut de n'être point voulue mais pliée sous la contrainte (comme les miennes :)), elle a, en elle-même, un certain charme. Maniée avec finesse et sans lourdeur, elle peut se révéler très agréable à l'oreille, et provoquer une jolie cassure dans la continuité d'un texte. Le plus bel exemple que j'aie rencontré est ce vers, de Montesquiou je crois :
"Que font versant vos mains de rythmes toutes pleines". Je ne suis pas sûr du "s" à rythme.
Tu dis vrai. Je souligne aussi que je ne la refuse pas totalement. Si donc je relève ce point, c'est, qu'à mon oreille, il y a un léger heurt.


Par ailleurs, je suis ravi que tu sois à contre-courant de l'ensemble des avis. Cela permet de voir chaque chose sous un autre angle, et donc de la mieux voir.
C'est un autre intérêt de ce petit jeu, en effet, que la multiplicité des points de vue et des arguments. :)


Yelti a écrit : L'absence d'alternance m'écorche les yeux (mais pas les oreilles - car dans la prononciation yeltienne il n'y a pas la moindre différence entre "verre" et "ver").
Pour moi, puriste et conservateur, l'oeil et l'oreille sont intimement liés en poésie. ;)


Moi je veux bien vous fournir les pairs de rimes...
Dès que vous voulez !
Ca marche pour moi : je pense que tu peux ouvrir le sujet demain ou vendredi. Pour le délai, c'est bien entendu toi qui décides, mais je pense qu'une dizaine de jours (dont deux WE) devrait être suffisante pour ne pas laisser les choses traîner trop en longueur.

ps : Pourquoi avoir mis les deux sujets du concours en "Annonces"...
Pour qu'ils restent en tête de gondole. Il est évident cependant qu'ils ont vocation à descendre dès la fin du sondage. Je vais d'ailleurs décrocher le sujet du concours tout de suite et le sondage rapidement aussi.

Aragathis a écrit :Que d'éloges pour mon rêve (je me permets de contredire l'organisateur sur ce point : je n'écris pas de poème, ou presque, mais des rêves)
"Poème" n'est qu'un nom générique : peu importe le nom que tu lui donnes ensuite. ;)



@ Scara : Bouffon moqueur, va ! :evil: :evil:

:lol: :lol:
Et que faudrait-il faire ? ( II,8 )

Avatar du membre
groopynat
Messages : 168
Enregistré le : 04 nov. 2007, 02:30
Localisation : Picardie

Message par groopynat » 19 mars 2009, 10:05

Bonjour brillants capecrociens,

j'allais réagir aux remarques d'hsdcdb sur ma production, dont l'élimination d'office au motif de non maîtrise de la langue m'avait quelque peu blessée, je dois le reconnaître, mais puisque le Captain s'est déjà chargé de ma défense grammaticale, je n'ai que peu de mots à rajouter (prétérition, vous allez le voir).

Juste, Hercule, comprends-moi bien: ce n'est nullement le fait que contrairement à d'autres, tu aies classé mon texte en dernière position qui m'avait contrariée: c'est la règle du jeu à accepter lorsqu'on participe à un concours, et je n'ai nullement la prétention de me croire au-dessus de tout reproche. Par ailleurs j'ai écrit plus haut que tant de suffrages me paraissaient bien indulgents. Ce n'est pas pour la gloire mais bien pour le jeu que j'ai participé à ce concours.

Mais j'ai trouvé un peu rapide et péremptoire ton accusation car, pour autant que je sache, je puis commettre des erreurs -et volontiers les reconnaître, ça m'est d'ailleurs arrivé dans ce forum-, mais depuis mon jeune âge je ne me souviens guère avoir été critiquée pour ignarerie.
J'en sais beaucoup moins long que toi sur bien des sujets, à commencer par la versification, mais je me pique quand même d'avoir un petit bagage langagier.
Certes, le tour, tout comme les inversions, est archaïsant, (adjectif que j'eusse tout de même préféré à "sent sa vétusté" :lol: ), mais je l'assume pleinement, et malgré quelques contorsions dues à l'exercice en effet, ce n'est pas par facilité que je l'ai employé; je ne recherchais pas une langue moderne, mais (et sans doute ne fut-ce pas très habilement réalisé, j'en conviens) me suis plue à imiter certaines des expressions que j'étais sûre d'avoir maintes fois lues sous des plumes respectables et révérées "d'autrefois". "Ecrire à la moderne" ne faisait pas partie des contraintes, ce me semble (je suis très scolaire, déformation professionnelle :wink: ).

A ce propos, j'ai toujours trouvé injuste, et je le pense encore en tant que prof, qu'on interdise à quelqu'un, lors d'un exercice d'invention, d'user de ces licences qu'on accorde aux "grands écrivains", voire qu'on admire chez eux, et qui seraient condamnables chez le commun mortel.

Maintenant, que ma proposition ne t'ait pas convaincu, c'est ton droit et je n'ai rien à y redire, ça ne me chagrine pas plus que ça. Tu n'avais même pas besoin de développer autant les raisons de ton choix, tous les goûts sont dans la nature.

Mais, une dernière chose, et je l'assume publiquement aussi, en espérant que ça ne passe pas pour du mauvais esprit: quoique j'aie moi aussi beaucoup aimé et admiré la création du joli mot d' "enffeuillé" par Kervin (et la densité de sa prose), si je n'ai point voté pour lui, c'est que comme tu l'as noté, il a fait entorse à l'une des deux seules contraintes que tu nous avais imposées.
J'admire que quelqu'un d'aussi rigoureux et puriste que toi soit capable de faire "foin de quelques contraintes subjectives", mais pas pour tout le monde... Je me moque? Peut-être un tout petit peu, mais qui aime bien etc...

Je termine enfin mon libelle en félicitant chacun car j'aurais vraiment été bien en peine d'établir un classement (voter pour un a déjà été difficile). Je suis prête à relever le nouveau défi que Yelti nous proposera, et j'espère faire mieux que cette fois en tenant compte des remarques qui m'ont été adressées.
"La Providence, par des voies détournées, nous aurait donc menés droit au but?!" (IV,46)

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis » 19 mars 2009, 17:55

groopynat a écrit :A ce propos, j'ai toujours trouvé injuste, et je le pense encore en tant que prof, qu'on interdise à quelqu'un, lors d'un exercice d'invention, d'user de ces licences qu'on accorde aux "grands écrivains", voire qu'on admire chez eux, et qui seraient condamnables chez le commun mortel.
Entièrement d'accord avec l'angelotte blonde qui a un bracelet rouge à la cheville.
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Message par kervin » 20 mars 2009, 22:36

Hum....

Diable, diable. On ne peux pas vous quitter sans que vous trouver le moyen de vous disputer ! Les enfants je vais devoir sévir.... 8)

Merci à Hsdcb d'avoir accordé son vote à ma prose... j'en suis confus.
Je n'ai pas la joie de pouvoir comprendre toutes les critiques littéraires adresser aux différents textes. Ceci dit j'ai aussi voté en me fiant à mon cœur. Le poème de Groopynat reste mon préféré.

Enfin deux citations :
celle ci :
Je sais quel prix tu attaches à la beauté d'un écrit épuré de toute explication, mais elle était intéressante ici
Répondant à celle ci :
Mais pourquoi diable ce commentaire aussi détaillé après ? Un poème ne devrait souffrir d'explication : s'il est bien fait, le lecteur le comprend, ou se laisse transporter par lui. Nul besoin de définition laborieuse complémentaire.


Scara ! Tu reviens avec la limonade ! Pas question que tu te l'enfile dans un coin sans nous ! :evil:
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.

Avatar du membre
groopynat
Messages : 168
Enregistré le : 04 nov. 2007, 02:30
Localisation : Picardie

Message par groopynat » 21 mars 2009, 10:42

kervin a écrit :Hum....

Diable, diable. On ne peux pas vous quitter sans que vous trouver le moyen de vous disputer ! Les enfants je vais devoir sévir.... 8)
:lol: On se dispute pas, on discute, on est capecrocien ou on ne l'est pas, hein :wink:
"La Providence, par des voies détournées, nous aurait donc menés droit au but?!" (IV,46)

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Message par kervin » 21 mars 2009, 11:55

Non Groopynat je serais intraitable. Privée de Forum et de disCussions Capecrociennes jusqu'à dimanche prochain.

(juste le temps que le 2ème bouts rimés ce termine :oops: )
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.

Avatar du membre
Aragathis
Messages : 2680
Enregistré le : 02 nov. 2007, 20:51
Localisation : Haute-Savoie

Message par Aragathis » 21 mars 2009, 12:00

T'es rude!

Et pendant ce temps, personne vote pour le mien :cry: . Bon bah je ferai mieux au prochain.
Ainsi parlait Aragathis.

Avatar du membre
tibert
Messages : 128
Enregistré le : 04 mars 2009, 21:22

Message par tibert » 23 mars 2009, 10:38

On t'aime bien Aragathis, j'ai même dit que ton poème était le meilleur!

Mais avec l'avatar d'Armand comme étendart, tu comprendras que nous ayons laissé parler le coeur en premier.

Kervin: quelle terrible punition!
Laisseras quand même tu Groopynat poster son poème à Yelti?
Ne pouviez-vous chasser ces placides greffiers?
C'est que... j'ai très peur des chats.(VII.10)

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Message par kervin » 23 mars 2009, 14:38

Bien je lève donc la punition... (par pure curiosité... pas par faiblesse de coeur ! ;) )
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.

Avatar du membre
tibert
Messages : 128
Enregistré le : 04 mars 2009, 21:22

Message par tibert » 23 mars 2009, 15:32

Allons donc, la générosité n'a jamais été une faiblesse,
surtout pas celle du coeur!
Ne pouviez-vous chasser ces placides greffiers?
C'est que... j'ai très peur des chats.(VII.10)

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Re: Bouts-rimés N°1 : Textes et sondage

Message par kervin » 25 mars 2009, 15:11

J'y réfléchis Tibert. :o
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.

Avatar du membre
groopynat
Messages : 168
Enregistré le : 04 nov. 2007, 02:30
Localisation : Picardie

Re:

Message par groopynat » 28 mars 2009, 00:05

kervin a écrit :Bien je lève donc la punition... (par pure curiosité... pas par faiblesse de coeur ! ;) )
Merci, mon bon! :mrgreen: Je crains cependant que ta curiosité ne soit déçue, me sens pas très inspirée :cry:
"La Providence, par des voies détournées, nous aurait donc menés droit au but?!" (IV,46)

Avatar du membre
eusebio
Messages : 379
Enregistré le : 06 janv. 2008, 19:18
Localisation : Demandez a la CIA!!

Re: Bouts-rimés N°1 : Textes et sondage

Message par eusebio » 04 avr. 2009, 13:27

Toujours est-il que....

Pour toi, Cadeau:
Image

Bravo GroopyNat!!
"Et tandis que les squales vous mettront en pièces, nous ricanerons de manière terrible!"

(\__/) (\/)
(='.'=) ( '.')
(")_(") (('')('')

Avatar du membre
tibert
Messages : 128
Enregistré le : 04 mars 2009, 21:22

Re: Bouts-rimés N°1 : Textes et sondage

Message par tibert » 05 avr. 2009, 00:15

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!

Les "groopies for Groopy" en rangs serrés.
Ne pouviez-vous chasser ces placides greffiers?
C'est que... j'ai très peur des chats.(VII.10)

Avatar du membre
kervin
Messages : 1141
Enregistré le : 21 févr. 2008, 18:51

Re: Bouts-rimés N°1 : Textes et sondage

Message par kervin » 05 avr. 2009, 00:35

Je suis des vôtres les amis ! :wink:
"Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton." Gaston Bachelard.

Répondre